Les notes de l’AS Roma contre l’Inter

Par Loris Meucci publié le 03 Déc 2018

Au terme d’un match disputé, Giallorossi et Nerazzurri se sont neutralisés (2-2). Voici les notes des protagonistes romains ayant pris part à la rencontre. Le barème est italien.

Olsen 6 : Rassurant sur sa ligne, il effectue de bons arrêts et remporte un face à face contre Icardi. Il s’incline par deux fois mais n’y peut absolument rien.

Santon 4,5 : En grande difficulté. Duels perdus, marquage laxiste, placement approximatif, il concède trop d’opportunités aux adversaires. Remplacé par Kluivert 

Manolas 5,5 : Il ne semble pas au top de sa forme. Quelques bonnes couvertures mais il lui manque quelques centimètres pour empêcher Icardi de scorer.

Juan Jesus 5,5 : Bon début de match mais il est trop court sur l’ouverture du score de Keita. Une relance hasardeuse en seconde période qui aurait pu coûter cher. Finalement peu rassurant.

Kolarov 6 : Auteur d’un beau coup franc, de quelques bons centres et d’un penalty imparable. Cependant, il laisse par moment trop de liberté à son vis-à-vis dans son couloir.

N’zonzi 7 :  Omniprésent. Que ce soit en avançant ou en reculant, il s’est montré très précieux dans la récupération du ballon. Beaucoup de duels gagnés, dans les airs ou au sol. Une utilisation du ballon meilleure qu’à l’accoutumée.

Cristante 6 : Une heure de jeu intéressante. Avec ou sans ballon, il se montre impactant et semble retrouver petit à petit de la confiance et des couleurs. Plonge en fin de rencontre.

Florenzi 6,5 : Positionné sur l’aile gauche, il manque de peu l’ouverture du score en heurtant le poteau. Toujours volontaire et plutôt juste techniquement, il retrouve son poste de latéral en fin de match en continuant de faire le boulot.

Under 6,5 : Un premier acte satisfaisant même si discret. Au retour des vestiaires, il décoche une mine qui surprend Handanovic et qui relance le match. Petit pont, déviations, mais occasion de doubler la miser totalement manquée. Remplacé par Pastore

Zaniolo 6,5 : Encore et toujours combatif, il se montre menaçant à plusieurs reprises avec une volonté d’aller de l’avant. Deux bonnes frappes et un penalty qu’il aurait pu obtenir. Une nouvelle bonne performance du jeune italien qui marque décidément des points. Remplacé par Perrotti

Schick 6 : Du pressing, des duels et une talonnade presque décisive. Peu de ballon touchés face au jeu. Malgré un manque de poids, il parvient à tirer son épingle du jeu dos au but, sans jamais abdiquer.


Kluivert 6 : Une vingtaine de mintues de jeu pour le petit néerlandais où il apporte du jus et du jeu. Il touche peu de ballons mais se montre tout de même incisif. Sur la bonne voie.

Perrotti : non noté

Pastore : non noté

Di Francesco 6 : De plus en plus sous pression et toujours privé de beaucoup de cadres, le coach romain aurait pu aussi bien remporter ce match comme le perdre. Sa Roma a su recoller au score par deux fois et s’il est vrai que comptablement elle patine, elle ne semble pas avoir abdiqué. Néanmoins l’urgence de points est telle, que l’épée de Damoclès se rapproche dangereusement du crâne de Di Francesco, peu importe le reste.

Loris Meucci



Lire aussi