Les notes de la Lazio face au Zenith

Par Michaël Magi publié le 05 Nov 2020

La Lazio ramène un bon point de son déplacement en terre russe. Dans un contexte que les Biancocelesti n’ont plus connu depuis un bail : un stade garni de supporters. La Lazio finit donc la phase aller avec 5 points. De quoi aborder les matchs retour avec confiance. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien

Reina 6 : Il ne peut rien sur le but. Irréprochable et très propre dans le jeu au pied.

Patric 5,5 : Il a fait le job côté droit. Offensivement, il n’existe pas vraiment en revanche…

Hoedt 6 : Costaud. Dominateur dans le jeu aérien, il n’a été pris qu’une seule fois à défaut, à la 61e, sur un grand pont de Mostovoy qui venait d’entrer en jeu.

Acerbi 6 : Pas exempt de tout reproche sur le premier but, il a fait une première mi-temps mollassonne avant de se secouer. Auteur d’une passe décisive pour Caicedo.

Marusic 5,5 : Ce n’est pas le joueur le plus sexy mais il est précieux.

Akpa-Akpro 5 : Handicapé par un jaune dès la 4e minute, l’ex-toulousain a eu un match compliqué. Beaucoup d’énergie, c’est indéniable mais aussi un gros déchet.

Parolo 6 : Si Milinkovic-Savic est le chef d’orchestre, Parolo est le régisseur. Méritant en défense, il s’est attaché à montrer l’exemple en faisant remonter son équipe d’un cran. Remplacé par Cataldi

Milinkovic-Savic 6,5 : Il distribue à droite, à gauche, en profondeur. Court ou long. Il est le chef d’orchestre de l’équipe. Coupable d’une grosse erreur en fin de match qui aurait pu coûter une défaite son équipe. Mais puisque le but ne compte pas…

Farès 5 : Milinkovic-Savic lui a envoyé une belle soufflante en première mi-temps, après une passe filant en touche, alors que l’ex-joueur de la SPAL n’avait pas pris son couloir. Voilà qui résume son match. Remplacé par Pereira

Muriqi 5 : Il se bat, notamment dans le jeu aérien… Mais il n’est pas encore au diapason de l’équipe. A créditer de deux tirs…non cadrés. Remplacé par Caicedo

Correa 5 : Il a quasiment tout raté. Trottinant souvent. Quand la Lazio est monté d’un cran, il est venu se situer dans le cœur du jeu pour un paquet de fausses notes. Un peu mieux en seconde période mais on attend beaucoup plus de lui. Remplacé par Luis Felipe.


Cataldi 5,5 : Dans son rôle de Parolo bis, il n’a pas été à son avantage. Parfois imprécis et péchant par précipitation.

Pereira 6 : Vif, sûr techniquement, il va rendre des services à la Lazio, c’est certain…

Caicedo 7 : Une entrée énorme pour l’Équatorien. A l’aise dans ses remises. Pesant dans la défense adverse. Il inscrit un but qui vaut de l’or.

Luis Felipe : non noté

Inzaghi 6,5 : Dans un contexte difficile, avec un paquet d’absents, Inzaghi serre les dents. Depuis la défaite contre la Samp, la Lazio n’a plus perdu. Et elle le lui doit aussi, sans aucun doute…

Michaël Magi



Lire aussi