Les notes de la Lazio face au Milan AC

Par Boris Abbate publié le 25 Avr 2019

En bonne posture après son match nul 0 à 0 à domicile quelques semaines plus tôt à l’Olimpico, la Lazio est tranquillement venue inscrire ce fameux but à l’extérieur dans cette demi finale retour de Coppa Italia à San Siro. Un succès qui s’est essentiellement dessiné en seconde période, et qui semble plutôt logique vu la physionomie du match. Voici les notes de la rencontre, le barème est italien.

Strakosha 6,5 : Sollicité qu’à une seule reprise, sur une frappe sèche de Calabria à la demi heure de jeu. Il n’aura plus rien à faire par la suite. Facile.

Bastos 7 : Il a la plus grosse occasion de la première période à la 47 ème, mais sa frappe frôle de justesse le montant de Reina. Une nouvelle fois dangereux après la pause sur corner, mais toujours sans but. Il se contente alors de défendre. Chose qu’il fait plutôt bien. Très costaud.

Luiz Felipe 6 : Prend un jaune un peu bête en première mi-temps, mais reste sérieux et appliqué pendant le reste du match. Le bon élève.

Acerbi 7 : C’était son match, sa revanche (après les polémiques avec Bakayoko et Kessie). Et il ne faut peut être pas trop énervé le défenseur italien puisque ce dernier a une nouvelle fois sorti une prestation XXL face à Piatek et consorts.

Romulo 6,5 : Très sérieux défensivement, présent offensivement et assez à l’aise physiquement. L’ancien du Genoa se révèle enfaite être une sacrée bonne pioche. Le bon coup !

Milinkovic-Savic (non noté) : Comme un résumé de sa saison. Il se blesse, et quitte ses potes dès le quart d’heure de jeu. Remplacé par Parolo

Lucas Leiva 6,5 : Le poumon du milieu. Mais aussi le cerveau et les jambes qui vont avec. Le véritable homme à tout faire.

Luis Alberto 6 : En difficulté durant le premier acte, mais toujours apprécié pour sa finesse et sa justesse technique en seconde période. Remplacé par Badelj

Lulic 6,5 : Solide et omniprésent. Du bon vieux Lulic dans le texte. C’est même lui qui lance Immobile sur l’action du but de Correa. What else ? 

Correa 7 : Décisif. Comme son but à l’heure de jeu qui offre la quatrième finale de Coppa Italia depuis 2013 à son équipe. Remplacé par Caicedo.

Immobile 6,5 : Du Immobile tout craché. Il rate plusieurs occasions franches pendant le match, mais court pour le triple de ses coéquipiers et offre même le but de la victoire à Correa. Ciro l’incompris.

Parolo 6,5 : Toujours prêt et toujours là quand il faut. La fameuse expérience.

Caicedo 6 : Il s’inscrit bien dans le jeu laziale. Dommage d’avoir fait cette simulation grossière.

Badelj (non noté) : Venu gratter de précieuses secondes.

Inzaghi 7 : On attendait une réponse de sa part après le crash en Serie A face au Chievo. Et bien voilà chose faite avec ce match largement dominé, synonyme de finale le 15 Mai prochain. Il bat aussi au passage pour la première fois de sa carrière ce bon vieux pote nommé Gattuso. Vous avez dit soirée parfaite ?

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi