Les notes de la Lazio face au Dynamo-Kiev

Par Matteo Rovina publié le 16 Mar 2018
Crédits

Strakosha 6 : Soirée tranquille pour le portier laziale qui n’a pas subi un seul tire cadré.

Radu 6,5 : Solide défensivement il dégage une belle sérénité dans ses interventions.

De Vrij 7 : Match encore une fois très bon, il délivre son équipe avec le second but tant attendu sur un corner, assurant la qualification.

Felipe 6,5 : Très présent dans le domaine aérien il fait une belle prestation malgré son carton jaune reçu en début de rencontre. Il fait une passe décisive a De Vrij en déviant un corner de la tête.

Parolo 6 : Il fait bien le nécessaire défensivement, particulièrement pour combler les montées de Luis Alberto, mais est souvent lent dans ces enchaînements et casse parfois un peu le rythme.

Leiva 7 : Parfait dans son rôle de 6, il récupère puis relance toujours dans le bon tempo, c’est même lui qui vient ouvrir le score de la tête sur corner. Gros match.

Alberto 7 : Placé en mezz’ala pour combler le forfait de Milinkovic-Savic, il répond parfaitement présent en s’illustrant avec son jeu de passe et sa technique tout en effectuant quelques beaux gestes défensifs. Il est a la baguette des deux corners décisifs.

Patric 5,5 : Très peu visible sur son couloir droit du fait que le jeu de la Lazio a beaucoup penché a gauche, il se montre surtout en ratant un but tout fait à quelques mètres des cages vides. Remplacé par Marusic

Lulic 6 : De retour dans son couloir gauche, il compense les offensives de ces coéquipiers mais est en difficulté dans les phases de contre ou il ne parvient pas a déborder pour centrer. Remplacé par Lukaku

Anderson 6,5 : Positionné derrière Immobile sur le papier, il a passé tout le match sur l’aile gauche, en effectuant des très bon débordements, il a souvent pris la défense adverse de vitesse et s’est montré dangereux. Du bon en perspective pour la fin de saison.

Immobile 5,5 : Assez actif dans le jeu, il à été très maladroit dans le dernier geste en manquant un grand nombre d’occasions ce qui est assez rare de la part du buteur italien pour être souligné. Remplacé par Caicedo

Lukaku non noté

Marusic non-noté

Caicedo non-noté

Simone Inzaghi (7): On l’a vu en transe pendant tout le match jusqu’au but libérateur de De Vrij (ou il glisse en exultant d’ailleurs), et on le comprend car l’enjeu était important. La Lazio devait impérativement se qualifier afin de retrouver la bonne dynamique perdue et continuer de rêver à une finale européenne. Le choix de titulariser Anderson en faisant redescendre Luis Alberto au milieu de terrain afin de combler le forfait de Milinkovic-Savic s’est avéré payant et il a également su conserver son avance après l’ouverture du score, pas facile sachant qu’un seul but du Dynamo aurait pu éliminer le club italien.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Matteo Rovina

Rédacteur



Derniers articles