Les notes de la Lazio face à l’Atalanta

Par Tristan Pubert publié le 20 Oct 2019

Menée 3-0 à la pause, la Lazio arrache le match nul après une seconde période mouvementée. Un résultat positif en vue de la prestation qui fut décevante surtout défensivement. Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

 Strakosha 4 : Concédant trois buts et plus que responsable sur le deuxième, le portier albanais a vécu un match délicat sur le plan personnel surtout en première période.

Acerbi 5,5 : Loin d’être étincelant, il reste le seul défenseur romain au niveau. Jamais aidé par ses partenaires de défense, Acerbi a souvent du réparer les pots cassés. Quelques lacunes tactiques à noter cependant.

Radu 5 : Encore une nouvelle prestation inquiétante du défenseur roumain. Radu était submergé par les attaques bergamasques en première période. Heureusement pour lui, la seconde période fut plus calme sur le plan défensif. Remplacé par Caicedo

Felipe 5,5 : De même que pour son partenaire roumain, Felipe Ramos a vécu un premier acte cauchemardesque. Une prestation mitigée puisqu’en seconde période, il s’est montré plus appliqué.

Marusic 4,5 : Le latéral monténégrin aura joué que la première période, assez pour se rendre compte de son faible niveau aujourd’hui et à tous les niveaux. Remplacé par Patric.

Lulic 5 : Battant. Voilà ce qui qualifie Lulic et sa prestation. Il n’a jamais lâché et sa détermination a pesé dans la balance. Un état d’esprit qui vient clairement sauver sa prestation.

Luis Alberto 5,5 : L’Espagnol a évolué en dessous de son niveau du début de saison avec peu de percussions. Malgré cela, Alberto reste indispensable avec sa justesse technique qui a fait du bien dans la dernière heure de jeu.

Milinkovic Savic 5 : De même que Luis Alberto, le milieu serbe n’a pas réalisé sa meilleure prestation ce samedi. Souvent battu dans la bataille contre les milieux bergamasques, Milinkovic doit vite oublier sa prestation individuelle et retenir cet excellent résultat.

Parolo 4 : En le sortant à la pause, Inzaghi a pris la meilleure décision. Absent dans les duels et inexistant dans le jeu, le milieu italien montre une nouvelle fois qu’il est trop juste dans ce genre de confrontation. Remplacé par Patric.

Correa 7 : Que serait la Lazio sans son joyau argentin ? La question se pose tant Correa est le seul à réaliser un gros match. Percutant sur chaque prise de balle, Correa a été le grand artisan de cette remontée romaine en y allant même de son but.

Immobile 7 : Auteur d’un doublé sur penalty, l’ancien attaquant du Torino a vécu une seconde période fructueuse en se montrant beaucoup plus mobile. Neuf buts en huit matchs de Serie A, propre.

Patric 6 : Entré à la pause, Patric a apporté du sang-froid en multipliant les courses sur son couloir droit. Une prestation encourageante.

Cataldi 6 : Difficile de faire pire que Parolo, le milieu de 25 ans réalise une seconde période sérieuse. Sans être étincelant, il a fait le job.

Caicedo : non noté.

Inzaghi 6,5 : Des changements payants opérés à la pause notamment l’entrée de Cataldi. Souvent desservi par sa défense, le tacticien italien a su remotiver ses troupes en seconde période. Tactiquement, la Lazio s’est montrée plus disciplinée lors du deuxième acte.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi