Les notes de la Lazio face à la Juventus

Par Michaël Magi publié le 22 Juil 2020

Battue 2-1 par la Juventus, la Lazio n’avance plus. 1 point sur les 5 derniers matchs : voilà le bilan d’une équipe déprimée qui jongle davantage avec les blessés qu’avec les ballons. 4èmes, à 2 points de l’Atalanta, il faudra du courage aux laziali pour finir cette saison sur une bonne note. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème utilisé est italien.

Strakosha 5,5 : Sur les deux buts, le gardien albanais n’a pas grand chose à se reprocher. Il ne respire pourtant pas la sérénité.

Bastos 5 : Que dire. Il ne relance pas mais se débarrasse du ballon. Suspect dans le repli, inutile offensivement, il a provoqué un penalty en tentant très maladroitement de contrer un tir bianconero…en tournant le dos au ballon et…en écartant les bras.

Luiz Felipe 5,5 : Difficile de lui en vouloir d’avoir perdu le ballon sur le pressing adverse tant Cataldi ne l’a pas aidé en lui filant le cuir. Irréprochable en première période, il a glissé à gauche à l’entrée de Vavro. Remplacé par Luca Falbo

Acerbi 6 : Il est le seul des trois de derrière à avoir vraiment surnagé. A l’aise dans le jeu long. Remplacé par Raul Moro

Lazzari 5,5 : Il avait bien commencé. Utile en défense comme en contre, il s’est éteint passé le premier quart d’heure.

Milinkovic-Savic 6 : Le milieu serbe est éreinté. On l’a souvent vu marché. Pourtant, il a parfois réussi par séquence à émerger. Auteur d’un mâitre coup-franc bien sorti par Szczęsny.

Cataldi 5,5 : Difficile à noter. Pas mauvais. Pas bon non plus. Cataldi a fait un match courageux, conforme à ses limites. Remplacé par Andre Anderson

Parolo 5,5 : Prudent. Trop. Il aura fallu attendre le but d’Immobile pour qu’il joue enfin vers l’avant.

Anderson 6 : A son crédit, une première période où il a littéralement mis Cuadrado et Douglas Costa sous l’éteignoir. Hélas, il a fini par payer cette activité et a logiquement été sorti. Remplacé par Vavro

Caicedo 5 : Rien ou presque. Maladroit, brouillon. Remplacé par Adekanye

Immobile 6,5 : C’est bien simple, il ne s’arrête jamais. En pointe, à gauche, à droite. Il crée de belles brèches pour les autres. Et fabrique des occasions à partir de rien. Comme lorsque l’un de ses tirs a fracassé le poteau à la 43e. Ou comme sur ce penalty qu’il a provoqué et transformé.


Vavro 6 : Jamais évident d’entrer en défense centrale en cours de match. Il a fait le job.

Adekanye 5 : Il a fait ce qu’il a pu. C’est bien déjà…

André Anderson 6 : Belle entrée, pleine de rythme.

Luca Falbo non noté

Raul Moro non noté

Inzaghi 5,5 : Il ne trouve plus la solution dans son équipe entre les blessés et les déconvenues. Sa Lazio da Scudetto semble bien loin de celle qui se produit sur le terrain en ce moment. C’est bien dommage.

Michaël Magi



Lire aussi