Les notes de la Lazio face à Cluj

Par Elio Gusti publié le 21 Sep 2019

Après la défaite de dimanche contre la SPAL, Inzaghi et ses hommes avaient à coeur de se rattraper pour leur entrée en lice dans cette Europa League au stade Radulescu de Cluj. Après une bonne entame ponctuée d’un but du défenseur central Bastos (25), les Laziali sont retombés dans leurs travers habituels en reculant et en ne mettant aucun impact. Résultat deux buts -évitables- de Deac (41) sur penalty puis à suite à une sortie aérienne catastrophique de Strakosha punie par la tête de Omrani. Voici les notes des Biancocelesti.

Strakosha 4,5 : Une sortie horrible et totalement coupable sur le second but. On le sait fébrile sur ce genre de ballon mais il faut constater qu’il ne progresse plus depuis deux ans…

Vavro 5,5  : Première apparition en match officiel sous ses nouvelles couleurs, on ne s’en souviendra pas et lui non plus tellement son match fut morne et sans saveurs…

Acerbi 6 :  Comme d’habitude, solide et répondant toujours présent dans les duels, il ne peut que constater avec désarroi le niveau de ses coéquipier en défense.

Bastos 6 : Un but sublime comme à son habitude. Une performance défensive beaucoup trop moyenne : comme à son habitude…

Lazzari 6 : Des kilomètres avalés sur son aile mais peu d’occasion crées.

Milinkovic-Savic 5 : Une première mi-temps sérieuse et appliquée à l’image de sa saison 2017/2018, une seconde passée à errer sur la pelouse comme la saison dernière.

Leiva 6 : La valeur sure de la Lazio, le seul à se déchirer sur chaque ballon avant de rendre les armes devant le manque d’esprit de ses coéquipiers.

Berisha 4 : Apparement il a fait de bons matchs avec le Kosovo. Apparement, il sait être un joueur offensif percutant. Apparement il veut rattraper le temps perdu après sa saison blanche de l’année dernière… Les intentions c’est bien, les actes c’est mieux.

Jony 7 : LA surprise de Simone Inzaghi au coup d’envoi. Avec la lourde tache de remplacer le capitaine Lulic. Il a montré une partie de son talent lors de ce match et fait la passe décisive sur le but de Bastos.

Correa 4,5 : Où est passé le Correa de la saison dernière ? Sans aucun rythme et oubliant que lors d’un match de football il faut défendre. A croire qu’il n’aime que les gros matchs.

Caicedo 5 : Lourd, lent et souvent mal placé, l’Equatorien ne doit sa carrière qu’à un physique de Pivot NBA utile lorsqu’il faut jouer dos au but. Ce qui est donc insuffisant lorsque vous êtes censé être le leader de la ligne d’attaque..

Cataldi 5 : Un jour il faudra lui expliquer à quel rôle il est réellement censé jouer car pour l’instant il donne juste l’impression de chercher quelque chose sur la pelouse.

Adekanye : Non noté

Lulic : Non noté

Inzaghi 4,5 : Le 352 commence à faire  son temps. A défaut de changer son effectif il serait temps pour Inzaghi de renouveler ses idées et surtout de secouer ses joueurs qui jouent dans des fauteuils de sénateur de la Démocratie Chrétienne dès qu’ils mènent au score. Attention car  la SPAL et maintenant Cluj, deux adversaires largement à la portée de la Lazio, sont de très mauvais présages pour le reste de la saison et de sa réputation en tant que futur grand coach..

Elio Gusti

Romain par mariage, j'aime la Lazio, les cornetto al miele et les Fiat. Je n'apprécie pas le football moderne et les personnes portant des chemisettes à carreaux. Philosophiquement Maradonien à tendance Zemanienne.



Lire aussi