Les notes de la Lazio et du Milan AC

Par Nicola Nicastro publié le 05 Juil 2020

Scénario cauchemardesque hier soir pour la Lazio qui, malgré l’absence de son meilleur buteur et de plusieurs joueurs importants, n’avait pas d’autres choix que de remporter ce match face au Milan AC pour garder quelques espoirs en vue de la course au titre. Les Romains ne sont jamais parvenus à rentrer dans le match et ont encaissé une très lourde défaite face à un Milan AC clinique et très en jambe. Les espoirs de scudetto s’envolent un peu plus pour la Lazio qui a visiblement souffert de la pause forcée de 3 mois vu son niveau de jeu actuel. Le Milan, quant à lui, garde espoir pour une qualification européenne. Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

Lazio : une équipe sans idées

Luis Alberto 6 : Le seul joueur offensif laziale à créer quelques difficultés à la défense milanaise grâce à sa vision du jeu et ses passes. Bien trop seul toutefois pour créer de vraies différences.

Strakosha 6 : Le gardien albanais ne peut rien sur les 3 buts milanais, mais parvient tout de même à effectuer quelques arrêts pour éviter une humiliation encore plus grande.

Correa 5 : Il était sensé palier aux absences d’Immobile et de Caicedo en attaque, mais el Tucu a été quasiment invisible tout au long du match, avant de se faire remplacer à la 63ème minute.

Lazio : Strakosha (6), Patric (5), Acerbi (5,5), Radu (5,5), Lazzari (5,5), Parolo (5), Leiva (5), Milinkovic-Savic (5), Jony (5,5), Luis Alberto (6), Correa (5) – Adekanye (5,5), Lukaku (5,5), Vavro (5), Cataldi (6), Anderson (non noté)

 

Milan AC : l’Europe en ligne de mire

Bennacer 7 : Le patron du milieu de terrain. Grâce a sa grande compréhension du jeu, il parvient à récupérer un nombre incalculable de ballons adverses. En plus de son travail défensif, il est le maître à jouer de l’équipe de Pioli et de nombreuses actions passent par ses pieds.

Rebic 7 : L’homme du Milan AC en 2020. Dès son entrée, il crée des différences et se montre très souvent dangereux. Il parvient même à marquer son 9ème but de la saison 13 minutes après son entrée en jeu, prouvant à tout le monde que le Croate est irremplaçable.

Çalhanoglu 7 : Bien que remplacé très tôt (39ème minute à cause d’une blessure), il a sans aucun doute mis la première pierre à l’édifice de cette très belle victoire du Milan. Le turque est l’auteur du premier but de la rencontre avec une action et une frappe dont il a le secret. Son match était très bon jusqu’à sa sortie.

Milan AC : Donnarumma (6), Conti (6), Kjaer (6,5), Romagnoli (6,5), Hernandez (6,5), Bennacer (7), Kessié (6), Saelemaekers (6,5), Bonaventura (6,5), Çalhanoglu (7), Ibrahimović (7) – Paqueta (6), Rebic (7), Krunic (6), Calabria (non noté), Biglia (non noté)

 

Nicola Nicastro



Lire aussi