Les notes de la Lazio et de l’Atalanta

Par Nicolas Segura publié le 06 Mai 2019

Au Stadio Olimpico, la Lazio et l’Atalanta se retrouvaient pour un match importantissime pour la Ligue des Champions, et accessoirement une répétition avant la finale de la Coppa Italia. Ce duel s’est terminé par une victoire de l’Atalanta 3-1. Pourtant, la Lazio avait ouvert le score par l’intermédiaire de Parolo à la 3e minute de jeu. Les bergamasques se sont bien rattrapés et ont égalisé grâce à l’inévitable Zapata qui a inscrit son 22ème but en Serie A et son 15ème à l’extérieur. Ensuite, des buts de Castagne et de Wallace contre son camp ont scellé la victoire de la Dea.

Lazio : trop de failles défensives

Wallace 4 : Deux erreurs qui ont coûté cher à la Lazio. Il a sombré dans ce match, en donnant le ballon à Gomez, ce qui entraînera le deuxième but, puis en marquant contre son camp sur un corner.

Caicedo 6,5 : Intelligent dans le jeu, il a été le meilleur joueur du côté de la Lazio. Passeur décisif sur le but de Parolo, il a su se projeter vers l’avant et créer le jeu. Il a pourtant été curieusement remplacé avant l’heure de jeu.

Immobile 5 : Nerveux, il n’a pas été assez collectif et a eu trop peu d’opportunités devant le but. Il n’a pas bousculé la défense adverse, trop peu de conviction, sauf sur sa frappe à la 13e minute dégagée par Gollini. Il en est désormais à cinq matchs de suite sans marquer.

Lazio : Strakosha (6) ; Wallace (4), Acerbi (5,5), Bastos (5) ; Rômulo (5,5), Parolo (6,5), Leiva (6), Luis Alberto (5,5), Marusic (5) ; Caicedo (6,5), Immobile (5) – Correa (6), Badelj (non noté), Neto (non noté)

Atalanta : efficacité et réactivité

Gomez 7,5 : Une passe décisive et un corner tiré sur Wallace ; dans son rôle, l’Argentin a de nouveau été très influent dans ce match. Il sert également Ilicic qui ne cadre pas néanmoins. Etant suspendu le week-end prochain, il manquera à la Dea.

Zapata 7 : Il a physiquement fait souffrir la défense de la Lazio et a permis à son équipe de revenir au score sur un but plein d’opportunisme. En seconde mi-temps notamment, il a pesé sur la défense adverse et s’est battu pour l’équipe.

Castagne 7 : Toujours très actif dans son couloir, il a su se montrer disponible en inscrivant le second but sur une passe en retrait de Gomez. Il a aussi maîtrisé son vis-à-vis Rômulo.

Atalanta : Gollini (6,5) ; Djimsiti (6,5), Palomino (5,5), Masiello (6) ; Hateboer (6,5), De Roon (6,5), Freuler (6,5), Castagne (7) ; Gomez (7,5) ; Ilicic (6,5), Zapata (7) – Mancini (6), Pasalic (6,5), Pessina (non noté)

Nicolas Segura



Lire aussi