Les notes de la Juventus face au Lokomotiv Moscou

Par Cesco publié le 07 Nov 2019

Victoire à l’arraché et sans briller pour une Juventus sans idées mais qui s’en est remis à une bourde du gardien du club russe et à un éclair de génie de Douglas Costa. Score final, 2-1, les Italiens sont qualifiés pour les 8ème de finale ! Voici les notes de la rencontre. Le barème est italien.

Szczesny 5,5 : Peu d’interventions mais rassurant sauf sur le but où sur les talons il ne parvient pas à détourner cette tête anodine qui rebondira sur son poteau avant de finir dans les buts.

Danilo 5 : Manque d’impact, de technique, de physique. Manque un peu de tout.

Rugani 4,5 : En retard sur toutes ses interventions, il est plus qu’à la limite plusieurs fois. 2 matchs dans les jambes cette saison en même temps.

Bonucci 5,5 : Le capitaine de la Juve ne rassure pas sur ses capacités défensives. Il sauve son match avec un sauvetage sur la ligne face à Joao Mario.

Sandro 6 : Dans le marasme collectif de la défense juventina, il sauve les meubles et fait le match sans embrouilles. Manque un peu de vitesse.

Pjanic 6,5 : Heureusement qu’il est là. On ne sait pas quoi dire d’autre.

Khedira 4,5 : Placé en milieu droit dans un losange, c’est une catastrophe. Aucun coffre, manque cruellement de vivacité et d’endurance pour recouvrir un tel rôle. Remplacé par Costa

Rabiot 5,5 : En première mi-temps il dort, en seconde il se réveille et fait quelques efforts appréciables notamment sur le repli défensif.

Ramsey 6,5 : Le seul milieu a se projeter et qui tente de verticaliser un peu. Il pique un but très moche à Ronaldo. Ce n’est pas plus mal. Remplacé par Bentancur

Higuain 7 : Au sacrifice pour le collectif. On a adoré, sa petite remise sur le but de Douglas Costa est un bijou.

Ronaldo 5,5 : Il se procure les occasions mais semble faire primer l’individuel sur le collectif. Sort de sa zone, il sort blessé, agacé, agaçant. Remplacé par Dybala.

Bentancur 5,5 : Entrée quelconque, sans saveur.

Dybala non noté

Costa 7,5 : Il manquait un peu de talent à cette Juventus, l’entrée de Costa a mis tout le monde d’accord. Il efface 6 joueurs en une action, combine avec Higuain et fait en 30 secondes ce que la Juventus a été incapable de faire en 90 minutes. Mettre de l’intensité.

Sarri 6 : Sa composition est immonde, sa tactique incompréhensible mais Maurizio comme depuis le début de la saison s’en sort grâce à ses individualités. A saluer son coaching avec l’entrée de Costa en fin de match. La qualification est acquise. Pour la manière on repassera.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi