Les notes de la Juventus face au Ferencvaros

Par Leo Carta publié le 05 Nov 2020

Victoire facile mais importante pour les bianconeri qui confortent leur deuxième place dans le groupe G. Jamais inquiétés par leurs hôtes, les hommes d’Andrea Pirlo repartent avec les couverts et la vaisselle (1-4). Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien :

Szczesny 6 : Somnolent jusqu’à la 90e, il est réveillé en fin de rencontre pour sauver les errances défensives. Nul miracle possible pour le Polonais qui encaisse un but dispensable.

Bonucci 5,5 : Un match comme les autres, à essayer de diriger le tempo et défendre à reculons. Heureusement que les adversaires du soir étaient sympas. Statique sur le but de Boli, il ne rassure plus. Pré-retraité.

Chiellini 6 : Une semi-bourde en fin de rencontre qui aurait pu gâcher une soirée plutôt réussie. Concentré en défense, il repart sans se blesser. Et ça, c’est déjà une victoire en soi.

Danilo 6 : Le monsieur propre de ce début de saison. Tranquille à son nouveau poste, il rassure pour une bonne partie de la rencontre. Un poil mou sur le but adverse, il reste un couteau suisse plus qu’utile dans la situation actuelle.

Cuadrado 6,5 : Un bon match du Colombien qui régale une nouvelle fois Alvaro sur le premier but. Précieux dans le un contre un, il crée souvent le surnombre et aide l’équipe à retrouver l’équilibre dans les transitions. Indémodable. Remplacé par Frabotta.

Arthur 4,5 : Comme un poisson hors de l’eau. Il fait nombre dans le milieu à trois et apporte, par sa présence, un meilleur équilibre. Mais rien de plus. Désorienté dans son positionnement, indécis dans son jeu. L’équipe joue de concert et lui détonne. Pirlo le remercie dès la mi-temps. Remplacé par Bentancur.

Rabiot 6 : Régulier, le Duc devient un tampon intéressant entre l’attaque et la défense. Il ramasse pas mal de ballons et apporte physique et technique au milieu de terrain. Toujours tourné vers l’avant, il manque tout de même un je-ne-sais-quoi qui en ferait un milieu total.

Ramsey 6 : Toujours juste techniquement et intelligent tactiquement, le Gallois se blesse en début de seconde période. Un problème musculaire, visiblement, qui ne rassure pas les tifosi après un début de saison plus que satisfaisant. Remplacé par McKennie.

Chiesa 5,5 : Encore tendre, le jeune italien joue un football stéréotypé. Cherchant constamment le un contre un, il s’engage encore trop souvent tête baissée sur son couloir et manque le mouvement de ses coéquipiers. Remplacé par Bernardeschi.

Ronaldo 5,5 : Encore léger physiquement, CR7 retrouve tout doucement sa place dans l’équipe. Positionné dans l’axe, son duo avec Morata est intéressant. A deux doigts de planter son énième but dans cette compétition.

Morata 8 : Tout simplement stratosphérique. Alvaro joue juste. La bonne course, le bon soutien, la bonne passe, le bon tir. Nouveau doublé pour lui cette saison, après celui face à Kiev. S’ils n’avait pas été aussi altruiste, il aurait peut-être pu s’offrir son premier coup du chapeau en Ligue des Champions. Ce sera pour la prochaine fois.  Remplacé par Dybala.


Bentencur 6,5 : L’Uruguayen met tout le monde d’accord en se positionnant devant la défense. Incisif dans la récupération, il apporte ce qu’Arthur n’avait pas dans ses bagages.

McKennie non noté : Sa petite feinte sur le doublé de Morata vaut le but.

Dybala 6 : Doublé pour la Joya qui remercie tout le monde en partant du stade : les défenseurs, le gardien et le jardinier.

Frabotta non noté

Bernardeschi  non noté

Pirlo 6,5 : Une équipe, une nouvelle fois, utra-offensive. L’attaque à deux, les deux ailiers et le milieu à trois semble être une formule intéressante en attaque. L’animation offensive est satisfaisante mais les transitions se font souvent trop lentement. Le milieu de terrain ne filtre pas les attaques adverses et les trois défenseurs se retrouvent trop régulièrement à devoir gérer, seuls, les entrées au club. Il reste du taf.

Leo Carta

Rédacteur Juventus



Lire aussi