Les notes de la Juventus face au FC Seville

Par Jérome Perrin publié le 15 Sep 2016
Crédits

Juventus

Buffon 6 : Peu inquiété en première période il est cependant présent et bien placé à la 26ème minute sur la seule frappe adverse. Quasiment rien à faire dans le second acte, il rassure cependant sa défense en communiquant bien avec.

Barzagli 6 : Présent défensivement il joue une partition dans son registre habituel. Il a été bien gêné par le pressing des Sévillans. S’entend bien avec Dani Alves dans ses relances courtes. Match sérieux et appliqué, sans plus.

Bonucci 5,5 : Toujours très bien placé il récupère assez aisément les ballons et coupe bien les trajectoires comme à son habitude. En revanche dans un mauvais jour sur le plan offensif. Lui aussi gêné par le pressing des Andalous, il prend des risques inutiles et perd deux ballons qui auraient pu être très dangereux en première mi-temps.

Chiellini 6 : Il semble enfin avoir lancé sa saison. Dans son style habituel, un mix de grinta, malice et engagement. Ne laisse quasiment rien passer. Cependant il s’est fait enrhumer bien correctement à la 65ème minute sur la seule occasion espagnole de la seconde période.

Dani Alves 6,5 : Match aux deux visages pour l’ancien barcelonais. Tout d’abord peu inspiré sur le plan offensif et pas complètement rassurant en défense,  il perd même un ballon qui aurait pu être lourd de conséquences à la 15ème minute. En revanche quelle deuxième mi-temps !  Distribue deux galettes à la 58ème et à la 67ème minute non conclues par Higuain puis Dybala. D’autres centres de qualité à son actif et un gros apport offensif sur son aile droite.

Evra 5,5 : Lui aussi fidèle à lui-même. Pas ou peu d’apport offensif. Les débordements on oublie. En revanche bien placé et plus rassurant niveau défensif que son compère du côté opposé. Remplacé par Alex Sandro.

Lemina 5,5 : Actif et présent à la récupération comme à la relance. Lui aussi perd un ballon dangereux, à la 18ème. Il tente sa chance de loin sans succès à la 63ème minute. Très actif et à revoir. Match correct malgré quelques erreurs.

Asamoah 5 : Quelques fulgurances et autres percées dans la défense adverse mais trop peu nombreuses. Il a été combatif et surtout auteur d’un très bon retour à la 43ème minute pour réparer une boulette de Bonucci. S’emmêle parfois les pinceaux dans des dribbles offensifs, parfois inutiles. Remplacé par Pjanic.

Khedira 6  : Très présent en début de match, il se procure une belle occasion à la 7ème minute puis une seconde à 14ème en face-à-face avec le gardien mais sans scorer. Très présent au milieu de terrain et auteur de belles incursions dans le camp adverse. Toujours à l’aise avec le ballon.

Dybala 6,5 : Très actif il a parcouru beaucoup de kilomètres car contraint de redescendre très bas chercher les ballons du fait du manque de technicité au milieu de terrain. Il a fait très mal aux Andalous par ses prises de balle et sa technique. Il a plusieurs chances de buts dans des situations peu évidentes et ne peut conclure. Remplacé par Pjaca.

Higuain 5,5 : Lui aussi très actif il a fait un gros pressing notamment en première mi-temps. Mais il ne cadre pas sa frappe à la 14ème minute et surtout ne converti pas l’offrande de Dani Alves à la 58ème minute en trouvant la barre transversale. On attend plus de lui en Champions League.

 


 

Pjanic 6 : Il offre une balle de but à la 80ème minute à Higuain, hélas non convertie par l’Argentin. Il apporte technique et liant au jeu de la Juve.

Alex Sandro 6,5 : Il amène de l’impact et du physique au côté gauche de la Juve qui ne passait que par la droite à ce moment du match.  Aurait pu ouvrir le score et offrir la victoire à son équipe à la toute fin de la rencontre, mais sa tête est sortie de fort belle manière par le portier du FC Séville.

Pjaca non noté  : Légèrement poussé dans le dos dans la surface par un adversaire, il aurait pu obtenir un penalty.

 

Allegri 5 : Son équipe a semblé poussive et empruntée en première période et la composition du 11 de départ n’est pas étrangère à cela. Plus inspiré dans ses remplacements, ces derniers ont cependant été tardifs. On l’a connu meilleur.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Jorginho révèle deux choses dont l’Italie a besoin pour battre l’Espagne

Totti nomme deux joueurs italiens qui auraient pu figurer dans l’équipe de la Coupe du monde 2006

« Nous devons être confiants et fiers de cette équipe nationale », Claudio Marchisio

Avatar

Jérome Perrin

Rédacteur



Derniers articles