Les notes de la Fiorentina et du Milan AC

Par Julien Camarda publié le 23 Fév 2020
Fiorentina-Milan-Rebic-goal

Après une heure de jeu maîtrisée, le Milan AC trouve la faille grâce à son goleador, Ante Rebic. L’ancien florentin profite d’une mauvaise relance de la défense pour trouver la faille. Peu après l’heure de jeu, Dalbert stoppe Ibrahimovic qui partait au but et prend un carton rouge. C’est le tournant du match, oui mais pour la Fiorentina qui va se réveiller. A 5 minutes du terme, l’ancien milanais, Patrick Cutrone s’effondre après un contact avec Romagnoli dans la surface de réparation. Le pénalty obtenu par l’Italien permettra à Pulgar de s’illustrer. Finalement, ce résultat n’arrange personne. Voici les notes des protagonistes de la rencontre, le barème est italien.

Fiorentina : la bonne réaction

Pulgar 6,5 : Match solide du milieu de terrain chilien. En prime c’est lui qui transforme la sentence et permet à la Viola d’arracher un point.

Chiesa 6,5 : L’attaquant italien a été remuant et a pesé sur la défense. Sa vitesse et sa percussion peuvent être deux atouts supplémentaires pour la Nazionale.

Cutrone 6,5 : Entré à la 68ème, l’ancien rossonero a rempli sa mission : montrer aux dirigeants milanais qu’ils ont fait une erreur de le transférer. C’est lui qui va au duel avec Romagnoli et obtient le pénalty égalisateur.

Fiorentina : Dragowski (6), Milenkovic (5,5),  Pezzella (5,5), Caceres (5,5), Lirola (5) – Igor (5,5), Duncan (6), Pulgar (6,5), Castrovilli (5,5) – Cutrone (6,5), Dalbert (4,5), Chiesa (6,5), Vlahovic (5,5)

 

Milan AC : 60 minutes et puis c’est tout

Rebic 7 : Encore lui, le Croate a encore frappé (et marqué). Grâce à son 6ème but en Serie A, Rebic devient le meilleur buteur du Milan AC. Des statistiques impressionnantes pour celui qui n’était qu’un remplaçant fantomatique sous Giampaolo.

Ibrahimovic 6,5 : Auteur d’un but en première période (annulé par la VAR pour une faute de main), Ibrahimovic se montre encore incontournable à 38 ans.

Bennacer 6,5 : Copier puis coller, les prestations de Bennacer se ressemblent : il est essentiel mais (encore) averti.

Milan AC : Donnarumma (5,5) – Begovic (6) , Conti (5,5), Gabbia (5,5) – Musacchio (5,5), Romagnoli (5), Hernandez (5,5),  Castillejo (6,5) – Saelemaekers (non noté), Kessié (6), Bennacer (6,5), Rebic (7), Calhanoglu (5,5), Ibrahimovic (6,5)

Julien Camarda

Rédacteur



Lire aussi