Les notes de la Fiorentina et de l’Inter

Par Killian Picaud publié le 25 Fév 2019

Une rencontre aux multiples rebondissements ce dimanche soir entre la Fiorentina et l’Inter. La faculté des deux équipes à aller de l’avant associée à l’utilisation importante de la VAR par l’arbitre ont donné lieu à un match rempli de péripéties et de changements au niveau du rapport de force entre les deux camps. Avec un avantage de 2 buts d’avance et une domination tactique sans partage à l’heure de jeu, les nerazzurri ont cru assurer leur 3ème place au classement, mais l’entrée de Luis Muriel a inversé la tendance et les Toscans ont réussi à remonter au score et à tenir le match nul (3-3).

Fiorentina : un nul acquis avec persévérance

Veretout (7) : Excellent travail offensif au milieu de terrain par ses passes vers l’avant très bien exécutées. Décisif en fin de match sur penalty.

Chiesa (5,5) : De bons appels dans la profondeur mais une incapacité à garder le ballon une fois dans ses pieds, ni à donner proprement le ballon à force de courir tête baissé. Son principal fait d’arme est le penalty qu’il a amené en fin de match.

Simeone (4,5) : Totalement muet suite au CSC de De Vrij qu’il a provoqué, notamment à cause de la bonne couverture des milieux interistes devant et du bon marquage des défenseurs centraux sur lui.

Fiorentina : Lafont (5), Laurini (6), Ceccherini (6,5), Vitor Hugo (6), Biraghi (6,5), Benassi (5), Veretout (7), Fernandes (5), Chiesa (5,5), Simeone (4,5), Gerson (5,5) – Pjaca (6), Muriel (7), Dabo (5)

Inter : quand dominer n’est définitivement pas gagner

Perisic (7,5) : Très actif sur son côté gauche, l’ailier croate a amené énormément de danger par sa vitesse et sa qualité de dribble. Il s’est montré décisif sur penalty. Un vrai leader pour l’attaque nerazzurra.

Nainggolan (7) : Excellent à la récupération et dans sa capacité à distribuer au milieu de terrain, son omniprésence dans le jeu interiste a fait du bien à son équipe en termes de créativité.

Politano (7) : Des excellents appels côté droit et une bonne fluidité balle au pied qui lui permet d’éliminer facilement ses adversaires. Auteur d’un très joli but qui a donné l’avantage au score pour son équipe.

Inter : Handanovic (4), D’Ambrosio (5), De Vrij (5), Skriniar (5,5), Dalbert (5), Vecino (6,5), Brozovic (6,5), Politano (7), Naingollan (7), Perisic (7,5), Lautaro (6) – Candreva (5), Borja Valero (5), Asamoah (5,5)

 

Killian Picaud



Lire aussi