Les notes de la Fiorentina et de la Lazio

Par Kévin Gasser publié le 28 Oct 2019

Voici les notes des protagonistes de la rencontre. Le barème est italien.

Après la défaite en Europa League face au Celtic ce jeudi (2-1), Simone Inzaghi et ses joueurs n’ont pas manqué de fraîcheur pour arracher la victoire à Florence dans les derniers instants du match. Alors que Chiesa avait répondu en moins de cinq minutes à l’ouverture du score de Correa (22e), Immobile, a mené les siens à la victoire (2-1) grâce à un coup de casque à la 88e minute. La Lazio aurait même pu alourdir le score dans les arrêts de jeu si Dragowski n’avait pas détourné le penalty de Caicedo.

Lazio : Immobile providentiel

Immobile 8 : Auteur d’une passe décisive laser pour Correa, il change de costume en fin de match pour délivrer les siens. L’art de la métamorphose.

Lukaku 7,5 : Petit frère de Romelu avait déserté les terrains de jeux. Mais il n’a pas oublié que rien ne sert de courir. Il faut aussi centrer comme un chef, chose faite.

Correa 7 : Les miettes que lui laisse Immobile, l’Argentin s’en empare. En réduisant à son tour en confettis le dos de Dragowski avant de scorer.

Lazio : Strakosha 6 ; Patric 6,5, Acerbi 6,5, Radu 6 ; Lazzari 6,5, Milinkovic-Savic 5,5 (Parolo 6), Lucas Leiva 6, Luis Alberto 7, Lulic 6 (Lukaku 7,5) ; Correa 7 (Caicedo 5), Immobile 8.

Fiorentina : de l’envie sans folie

Chiesa 6,5 : Toujours plus complice avec Ribéry, et toujours plus affamé, parfois au détriment de sa lucidité.

Ribéry 6,5 : Mécontent de son remplacement à la 75e suivi d’une poussette sur un arbitre-assistant en fin de match et d’une probable suspension à venir. Mais Francky est toujours le meilleur gigliato.

Ranieri 4,5 : Pas échauffé quand il remplace Caceres à la 40e, il prend sa première biscotte pour un pied qui chatouille une gorge laziale. Luca n’avait pas l’intention de finir quelque chose qu’il n’a pas commencé : il est expulsé dans les arrêts de jeu pour une main dans la surface.

Fiorentina : Dragowski 6,5 ; Milenkovic 5,5, Pezzella 5, Caceres 5,5 (Ranieri 4,5) ; Lirola 6 (Sottil 6), Pulgar 6, Badelj 5, Castrovilli 6, Dalbert 6 ; Chiesa 6,5, Ribery 6,5 (Boateng 5,5).

Kévin Gasser

Rédacteur



Lire aussi