Les joueurs à retenir : Fiorentina

Par Tristan Pubert publié le 05 Jan 2019

LES TOPS

Pezzella : Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Arrivé en Toscane lors de l’été 2017, German Pezzella n’a cessé d’impressionner. Et depuis ce début de saison, l’international argentin est au top de son niveau. Costaud dans les duels et surtout lucide tactiquement, l’ancien joueur du Betis est un rempart pour les attaquants adverses. Plus que jamais, Pezzella s’impose comme le patron de cette Fiorentina, lui qui a pris la succession en tant que capitaine de cette Viola après la disparition tragique de Davide Astori. Un très gros début de saison du capitaine florentin qui démontre qu’il fait partie des meilleurs défenseurs centraux de cette Serie A !

Veretout : Sans grande surprise, le Français est dans les tops florentins de cette première partie de saison. Toujours aussi bon et polyvalent, Veretout démontre qu’il est un élément indispensable de cette Fiorentina si bien que cette équipe en est presque devenue dépendante de l’ancien nantais. Le très haut niveau affiché par le français est devenu banal tant il enchaîne les grosses prestations et permet à ses partenaires d’évoluer dans les meilleures conditions. Difficile d’imaginer la Fiorentina sans Veretout tant il est le chef d’orchestre de cette équipe. Pour rappel, il est à trois buts inscrits et deux passes décisives en seize matchs joués.

Milenkovic : C’est la grosse révélation florentine de ce début de saison. Évoluant au poste de latéral droit, Milenkovic n’a cessé de monter en puissance au fil des matchs. Du haut de son mètre quatre-vingt-quinze, le serbe de 21 ans a démontré l’étendue de son potentiel. Avec ce physique imposant, il est très solide défensivement surtout dans le un contre un et n’hésite pas à apporter offensivement. Un joueur qui ne cesse de progresser, mettant au passage tranquillement Laurini sur la touche. Et forcément des grandes écuries seraient intéressées à commencer par Manchester United prêt à débourser 35 millions pour Milenkovic, logique.

LES FLOP

Simeone : L’Argentin est une grosse déception depuis le début de saison. Auteur d’un exercice 2017-2018 très convainquant, «Il Cholito» ne confirme pas les espoirs placés en lui. Il traverse les matchs dans l’obscurité la plus totale, souvent introuvable par ses partenaires et manque cruellement de lucidité et de sang froid. Cependant, Simeone a disputé la totalité des rencontres mais il est à seulement quatre buts, trop peu pour le numéro 9 de cette Fiorentina. Attention à ne pas voir sa place de titulaire être remise en question, les dirigeants florentins ont d’ailleurs décidé de renforcer ce secteur cet hiver avec l’arrivée de Muriel.

Pjaca : Ce prêt en Toscane devait être une opportunité pour le croate, c’est pour le moment un échec. Nous l’expliquions dans un papier il y a quelques jours, Marko Pjaca vit une période délicate. Incapable de s’imposer dans le onze de Pioli, il est aujourd’hui un remplaçant de cette Viola. Si beaucoup voyaient le numéro 10 croate réussir en Toscane, c’est pour le moment raté. Avec seulement un but inscrit, il pourrait même plier bagages, la Fiorentina ne voudrait pas continuer le prêt.

Théréeau : Le Français, taulier de Serie A vit des heures difficiles. Pas au mieux physiquement, il ne peut même pas prétendre à remplacer Simeone tant son niveau actuel préoccupe. La fin semble proche pour celui qui a fait les belles heures de l’Udinese et du Chievo fut un temps. Dommage.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi