Les joueurs à retenir : AS Roma

Par Théo Rizzo publié le 07 Jan 2019

LES TOPS

Robin Olsen : Arrivé de Copenhague après une bonne Coupe du Monde avec sa sélection, le portier suédois avait la lourde tâche de suppléer le départ d’Alisson Becker. Pas très rassurant dans un premier temps, le nouveau gardien de l’AS Roma s’est imposé au fil des parties comme un titulaire indiscutable. Très fort sur sa ligne, il apporte également beaucoup de sécurité à sa défense dans le domaine aérien. Auteur de matches références contre le Real ou encore contre Parma, il a démontré aux supporters de la louve qu’il avait plus que le niveau pour garder la cage romaine.

Kostas Manolas : Même quand son équipe est en difficulté, le défenseur grec est l’un des rares joueurs à relever la tête et à proposer en permanence, de bonnes prestations. Très vif sur l’homme, il est quasiment imprenable en un contre un et ne cesse de prouver qu’il fait partie des meilleurs défenseurs de Serie A. De grandes prestations qui l’ont amené à hériter du brassard de capitaine, lors de la défaite face à Plzen en Champions League, en décembre dernier. Match dans lequel Kostas Manolas était le seul joueur sur la pelouse à avoir montré son véritable niveau.

Nicolo Zaniolo  : Arrivé dans le cadre du transfert de Radja Nainggolan et lancé dans le grand bain au Bernabeu face au Real Madrid, Nicolo Zaniolo n’a jamais déçu à chaque fois qu’il était sur le terrain. Très combattif et doté d’une grande technique balle au pied, le jeune italien n’a cessé de progresser au fur et à mesure des rencontres, jusqu’à devenir un titulaire quasi indiscutable dans l’équipe romaine. Auteur d’un but somptueux face à Sassuolo, il a réussi à profiter des absences de Pellegrini et de Pastore pour avoir toujours plus de minutes dans les jambes.

LES FLOPS

Federico Fazio : Après une énorme saison où il a formé avec Manolas un super duo défensif, le défenseur argentin éprouve un peu plus de difficultés, cette saison. Moins attentif et souvent victime d’erreur d’inattention, le géant romain est de plus en plus mis à mal par les joueurs adverses et il n’est pas rare de le voir douter dans sa propre surface de réparation. Il faudra revenir avec plus de concentration, lors de cette seconde partie de saison, sous peine de perdre sa place de titulaire.

Javier Pastore : Arrivé en grande pompe du PSG et auteur d’une superbe talonnade victorieuse pour son premier match officiel avec l’AS Roma, Javier Pastore n’a rien montré d’autres durant cette première partie de saison. Très fragile et en permanence sujet à des blessures, le milieu argentin a perdu petit à petit une éventuelle place de titulaire, jusqu’à être rétrogradé en dernier choix par Di Francesco qui préfère aligner Zaniolo ou Pellegrini.

Patrik Schick : En manque de temps de jeu l’année dernière, l’attaquant tchèque aurait pu profiter de la blessure d’Edin Dzeko pour se mettre en évidence. Malheureusement, très effacé sur le terrain, il a eu toutes les peines du monde à montrer son véritable talent à des supporters qui s’impatientent toujours plus. Son dernier match dans un rôle de titulaire avec la louve contre Sassuolo où il a inscrit un but et provoqué un pénalty est un peu l’arbre qui cache la forêt. Un prêt serait envisagé par les dirigeants romains. A suivre.

Théo Rizzo

Rédacteur



Lire aussi