Les expatriés pour la saison 2015-2016

Par Valentin Pauluzzi publié le 07 Sep 2015
Crédits

italie

Angleterre

On retrouve six italiens. Il y a ceux qui y étaient déjà comme Pellé à Southampton, Mannone à Sunderland mais aussi Borini qui a fait son retour chez les Black Cats. Trois joueurs les ont rejoint, Darmian à Manchester United, Ogbonna à West Ham et Diamanti à Watford qui retrouve la Premier League après un passage chez les Hammers en 2009/10.

Espagne

Les Italiens de Liga sont désormais huit, et tous sont nouveaux ! Piccini et Rennella sont montés avec le Betis Séville, on continue avec Biraghi prêté à Grenade, idem pour Verdi qui évolue à Eibar tandis que Bardi a choisi l’Espanyol pour relancer une carrière qui bat de l’aile. Plus surprenant, l’arrivée d’Andreolli au FC Séville où il retrouve Immobile débarqué au début de l’été. Enfin Bonera, laissé libre par le Milan, complète le tableau puisqu’ayant signé avec Villarreal.

Allemagne

On recense cinq italiens en Bundesliga. Donati est resté au Bayer mais joue de moins en moins tandis que Caldirola a choisi Darmstadt pour trouver du temps de jeu. Le tyrolien Reinthaler est toujours présent dans l’effectif d’Augburg, tout comme Caligiuri au Wolfsburg que Conte a fait débuter en Nazionale en juin dernier. Seule nouveauté, Curci qui a trouvé du boulot à Mayence.

Autres

Pas beaucoup de nouveautés en France avec le trio Sirigu, Verratti, Motta au PSG. Raggi a été rejoint par El Shaarawy tandis que De Ceglie découvrira la Ligue 1 sous les couleurs de l’OM. En Russie, Criscito au Zenith et Bocchetti rentré au Spartak représentent les couleurs italiennes, ce dont se chargent Osvaldo (Porto), Aquilani (Sporting) et Cristante (Benfica) au Portugal. Enfin Okaka à Anderlecht complète le tout concernant le Top 10 du coefficient UEFA. A noter qu’aucun entraineur italien dirige une équipe de ces championnats hormis Ranieri à Leicester.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Valentin Pauluzzi

Papa



Derniers articles