Les enseignements d’Italie-pays de Galles

Par Julien Ruis publié le 21 Juin 2021
Crédits

Mission accomplie pour la Squadra Azzurra. Avec un groupe largement remanié, les hommes de Roberto Mancini s’imposent 1-0 face au Pays de Galles. L’Italie finit donc première de son groupe après 3 victoires en 3 matchs. Malgré un remaniement important, les Azzurri ont clairement fait face à l’adversaire le plus coriace de ce groupe. Grace à une réalisation de Matteo Pessina qui offre une nouvelle victoire, l’Italie s’affirme de plus en plus dans cet Euro comme l’un des sérieux prétendants au sacre suprême.

Roberto Mancini, au delà du guide

3 matchs, 3 victoires, 7 buts inscrits et 0 encaissés. Si certains doutaient de la jeunesse ou de l’inexpérience de cette Squadra Azzurra, Mancini à vite su éteindre tous les doutes. Après les deux premiers matchs remportés haut la main, le sélectionneur a décidé de remanier son effectif dans ce match décisif pour la 1ère place du groupe. Il a ainsi pu offrir du temps de jeu à des éléments comme Verratti, Pessina, Toloi ou Bastoni. Lui qui annonçait avoir 26 joueurs potentiellement titulaires, a encore une fois prouvé que ses choix étaient les bons. Le milieu remanié aura rendu une copie très propre, notamment avec un Pessina buteur et Verratti passeur décisif. La défense n’aura, encore une fois, rien laissé passer offrant à Donnarumma une nouvelle soirée tranquille.

Offensivement son changement de trio s’avéra certes moins efficace mais ne fut pas préjudiciable sur ce match. Avec un Chiesa élu homme du match, Mancini aura encore su mettre en place un onze à la hauteur de l’évènement. Résultat, l’Italie commence à inquiéter bon nombre d’adversaires dans cette compétition. Place désormais à la deuxième phase de cet Euro, et nul doute que ce groupe n’a pas finit de faire vibrer le cœur de ses tifosi.

Verratti, l’homme qui tombe à pic

Quel retour pour le métronome du PSG. Pour son retour à la compétition, le numéro 6 transalpin nous aura offert une très belle partition. Passeur décisif sur le but de Pessina, il a su être immédiatement décisif pour son premier match de cet Euro. Extrêmement intéressant dans le travail de récupération et de relance, il a pleinement rendu la confiance, accordée par son sélectionneur, sur le pré.

Toutefois, essentiellement en première période, il n’a pas su lâcher son ballon assez vite. Cette faculté à garder la balle pourrait poser problème pour une éventuelle titularisation dans le milieu titulaire qui sera mis en place pour les 8èmes de finales. En effet, le trio Barella-Locatelli-Jorginho a démontré sa faculté à utiliser le jeu court en une à deux touches de balles. Une volonté de combinaisons rapides afin d’offrir une maximisation des projections offensives. Difficile à mettre en place lorsque l’on voit un Verratti qui aime repartir balle au pied. Néanmoins, après sa belle prestation, l’Abruzzese devrait surement retrouver sa place dans le onze. Mais il devra s’adapter sous peine de voir son sélectionneur utiliser des options plus adaptées.

Un trio offensif intouchable ?

Qu’on se le dise, malgré le trophée d’homme du match obtenu par Chiesa, le trio aligné face au Pays de Galles fut assez brouillon. Annoncé à gauche, le fils d’Enrico a bien évidemment assez vite permuté dans l’autre couloir avec Bernardeschi. Mais les combinaisons furent trop rares et brouillonnes. Belotti n’a pas su être trouvé avantageusement. Le bomber du Toro n’aura hérité que de ballons assez complexes à négocier et souvent aériens. Mais sur le peu d’occasions exploitables, il n’a pas su se montrer efficace. Clairement, on est loin de l’efficacité et du talent du trio Berardi-Immobile-Insigne. Même si le sectionneur avoue avoir 26 titulaires en puissance, force est de constater que son trio attitré possède une bonne longueur d’avance.

Julien Ruis



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.