Leandro Paredes : prêt pour le grand saut ?

Par Louis De Brondeau publié le 28 Avr 2016

paredes

Malgré un faible temps de jeu lors de la saison 2014-2015, seulement 13 matchs pour 424 minutes passées sur le terrain, la Roma reste convaincue du talent de Leandro Paredes et l’acquiert définitivement pour 6 millions d’euros (qui viennent s’ajouter aux 250 000 déjà payés pour son prêt). Au lieu de le brider encore une saison sur le banc, la Louve décide de prêter son jeune prodige à l’Empoli. Aujourd’hui on peut dire que ce choix a été payant puisque le joueur a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui sous le maillot toscan.

Le maître à jouer d’Empoli

Installé en regista devant la défense dans le 4-3-2-1 de Giampaolo, le milieu de 21 ans est le métronome du jeu des azzurri. Protégé par l’énorme abattage de Buchel et Zielinski, Paredes a la liberté de créer et de partir balle au pied. S’il est peu décisif, 2 buts et 1 assist en 30 matchs, Paredes est un travailleur de l’ombre et possède une énorme influence sur le jeu avec plus de 45 passes réussies pas match et plus d’une occasion créée chaque 90 minutes. Le joueur, formé au Boca Juniors, s’est vu assigné un rôle de rampe de lancement parfait pour le jeu en contre-attaque mis en place par Marco Giampaolo. Il est chargé d’alimenter le plus rapidement possible le trio offensif Maccarone-Saponara-Pucciarelli. Bref. Aujourd’hui Paredes est LE joueur indispensable de l’Empoli. D’ailleurs les Toscans n’ont gagné aucun des matchs qu’ils ont disputé sans lui.

Un vrai milieu défensif ?

Mais là où Paredes a le plus progressé cette année c’est dans le domaine défensif. Pour un gars formé numéro 10 en Argentine, difficile d’occuper un poste de numéro 6. Mais preuve en est que c’est possible, puisque Leandro l’a fait et le fait encore. Malgré sa taille moyenne, 1m80, le numéro 32 de l’Empoli remporte plus de 60% de ses duels de la tête. De plus avec ses 1,5 interceptions par match, il participe au jeu rapide de contre-attaque inscrit dans l’ADN du jeu de Giampaolo. Enfin il possède une qualité indéniablement utile à ce poste : une relance propre (avec 84% de passes réussies en moyenne par match). Bien sûr Paredes n’est pas non plus un vrai milieu défensif et le travail de récupération est effectué en partie par les milieux qui l’accompagnent : Zielinski, Buchel, Diousse ou Maiello. Mais il semble ici important de souligner ses efforts sur la question.

Enfin prêt pour la Roma ?

La grosse question qui se pose maintenant porte sur l’avenir du jeune joueur argentin. Il appartient encore à la Roma et devrait revenir de prêt cet été. Mais si la Roma ne lui promet pas un minimum de temps de jeu, il pourrait repartir en prêt voire être vendu. Plusieurs clubs, notamment en Angleterre, sont très intéressés par son profil. Malgré son jeune âge Paredes semble avoir les épaules et le mental pour s’imposer dans un grand club et la Roma devrait en profiter pour ne pas gâcher un énième talent. Surtout son profil de numéro 6/regista correspond parfaitement à celui de Miralem Pjanic, un des noms les plus évoqués sur la liste des départs de la Louve. Paredes pourrait donc être son remplaçant idéal. Le jeune argentin semble être promis à un brillant avenir mais seul l’avenir nous dira s’il est capable de s’imposer au plus niveau.

Louis De Brondeau

Rédacteur



Lire aussi