Le sprint final : jamais deux sans trois (épisode 1)

Par Cesco publié le 22 Mar 2016
Crédits

Serie ALa Serie A est redevenue normale ces derniers temps. Aux avant postes, la Juventus, le Napoli et l’AS Roma, le même trio que lors des années précédentes. Mais qui est le mieux armé pour aller au bout ?

Au dessus de la Juventus, le soleil

Depuis le mois d’octobre et une défaite face à Sassuolo, la Juventus a enchainé 19 victoires et 1 match nul (contre Bologna). Difficile de faire mieux. Oublié, le début de saison calamiteux. La Juve a repris sa place au sommet et mène un train d’enfer que ses poursuivants peinent à suivre. Avec 3 points d’avance sur le Napoli, elle possède un léger matelas pour voir venir.

Son calendrier : Sur les 8 derniers matchs, 5 sont à domicile, une bonne chose pour envisager un nouveau titre. Mais attention, les déplacements vaudront de l’or avec un affrontement face au Milan AC à San Siro (32ème journée) et à l’Artemio Franchi contre une Viola qui jouera surement les places européennes (35ème journée). Gare à l’excès de confiance.

Higuain emmène le Napoli

Le Napoli continue sa belle saison. Après avoir effacé l’Inter de son chemin, le Napoli voit la Juventus lui souffler la première place pour le moment. Les Partenopei payent quelques petites baisses de régime au mauvais moment en 2016. Portés par un Higuain fabuleux (28 buts), ils peuvent titiller les turinois jusqu’au bout et restent à portée de fusil (3 points). Derrière, ils ont augmenté leur avance sur l’AS Roma (7 points) pour verrouiller un top 2.

Son calendrier : Avec quelques rencontres à sa portée, le Napoli peut envisager l’avenir sereinement. Cependant, une zone de turbulence de 3 journées s’annonce à l’équipe de Sarri. En effet, 2 déplacements périlleux face à l’Inter (33ème journée) et la Roma (35ème journée) vaudront de l’or et seront difficiles à négocier. Entre ces deux grands rendez-vous, la réception de Bologna, toujours désireuse d’accrocher les gros. Pour voir mieux que la seconde place, il faudra gagner ces trois rencontres !

L’AS Roma de Spalletti revient vite !

Elle paye le trou d’air de la fin d’époque Garcia, mais l’AS Roma n’est pas morte. Depuis le retour de Spalletti, elle enchaine 8 victoires et 1 nul sur les 9 derniers matchs. L’accroc face à l’Inter l’a vu s’éloigner un peu plus de la seconde place mais rien n’est joué. Elle peut encore revenir mais il va falloir regarder aussi un peu derrière. L’Inter et la Fiorentina ne sont qu’à 5 points et la suite des événements n’est pas simple.

Son calendrier : 4 matchs à domicile sur les 8 derniers matchs dont un derby bouillant face à une Lazio qui n’a plus que ça à jouer. Il y a aussi un choc décisif face au Napoli à l’Olimpico et un match piège en clôture de saison face au Milan AC. Ah oui, et Bologna passera aussi par là histoire de. Attention, rien n’est acquis encore.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luciano Spalletti révèle la hiérarchie pour les tireurs de pénalty avec l’Italie

« J’ai hâte d’affronter l’Italie », Alvaro Morata

« Nous devons être au même niveau que l’Espagne », Giacomo Raspadori

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles