Le retour des blessés au bon moment pour la Juventus

Par Louis Megel publié le 03 Avr 2018
Crédits

Après un match nul décevant contre la SPAL , la trêve internationale a commencé avec beaucoup d’anxiété à la Juve. Chiellini forfait, Alex Sandro blessé en sélection, Khedira sorti à cause d’un genou douloureux avec l’Allemagne, Mandzukic convoqué en Croatie mais en pleine panne de forme et enfin Cuadrado et Bernardeschi déjà forfaits depuis de longues semaines ne sont pas convoqués en sélection. Si l’on rajoute Pjanic et Benatia suspendus, la liste des absents aurait pu être largement préjudiciable à la vieille dame face au Real. Mais pour une fois, les bianconeri ont été plus chanceux avec les blessés.

Cuadrado le facteur X

Le feu follet colombien absent depuis 3 mois à cause d’une pubalgie a fait son retour dans le groupe lors de la dernière journée de Serie A face au Milan AC, et devinez quoi ? Juan a inscrit le but du 2-1 pour son équipe. S’il se montre parfois brouillon, Cuadrado ne demeure pas moins un joueur important de l’équipe. Sa flexibilité tactique fait de lui un quasi-indispensable. Capable de défendre comme un latéral et d’attaquer comme un pur ailier son retour est une très bonne nouvelle. De plus, à l’image de son but contre le Milan, ses réalisations ou ses passes clés sont quasiment toutes décisives. 10 de ses 13 buts pour la Juve sont décisifs comme 15 (Milan, Inter, OL, Torino etc…) de ses 23 passes décisives (Barça, Sporting CP, Milan finale de Coppa etc…). Clutch.

Mandzukic guerrier au service du collectif

La phrase du dessus ne peut pas mieux décrire le croate. Attaquant de pointe replacé ailier à l’arrivée de Higuain, Super Mario ne rechigne pas à la tâche, bien au contraire il aime ça. Les duels aériens sont des cauchemars pour tous les latéraux d’Italie et d’Europe tant Mandzukic domine dans ce secteur, mais en plus de ça l’ex attaquant du Bayern ou de l’Atletico n’hésite pas à presser et harceler son adversaire direct afin de le faire déjouer. Un véritable poison. Mais il ne faut pas oublier que son premier amour reste le poste d’avant centre, raison pour laquelle Mandzukic reste un bon finisseur en témoigne ses 31 buts en 120 matchs. Le ratio est bien meilleur lorsqu’il évolue en pointe : 57 matchs 21 buts. Voilà encore une belle option pour le coach de la Juve tant en début de match ailier gauche ou en cours de match à plusieurs positions possibles.

Alex Sandro enfin le déclic ?

Ses prestations plus que décevantes depuis le début de saison ont poussé Allegri à relancer la concurrence avec Asamoah qui ne s’est pas fait prier pour grailler du temps de jeu suite à de belles performances. Le latéral brésilien a tout de même été convoqué par Tite avec la Seleçao brésilienne afin de suppléer Filipe Luis blessé. S’il a été appelé c’est bien qu’il est le 3ème choix à son poste et ne sera certainement pas à la Coupe du Monde si ses prestations ne sont pas largement meilleures que celles du moment. Malheureusement Sandro s’est blessé en sélection et n’a pas pu jouer. Il était forfait contre le Milan AC mais sera disponible pour ce match contre le Real alors pourquoi pas un déclic dans un match de top niveau pour montrer à nouveau le vrai visage de Alex Sandro ?

Sources : Transfermarkt (Un but décisif ou une passe clé décisive, permettent soit à son équipe de prendre l’avantage dans une victoire soit d’égaliser dans un match nul ou une victoire)



Avatar

Louis Megel



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.

Inscription effectuée :)