Le procureur exige des amendes pour la Juve et le napoli

Par Antoine Rabito publié le 14 Avr 2022
Crédits PixaBay

Le procureur de la FIGC aurait exigé des amendes et des suspensions pour la Juve et Le Napoli. Les administrateurs et les présidents impliqués dans le procès pour gains en capital, notamment Andrea Agnelli et Aurelio De Laurentiis. En effet, ils sont accusés d’avoir gonflé le coût des joueurs lors des dernières fenêtres de transfert.

Selon La Gazzetta dello Sport, le procureur fédéral a requis une amende de 800 000 € pour la Juventus ainsi que des suspensions pour leur président Andrea Agnelli (un an), Federico Cherubini (six mois et 20 jours), Pavel Nedved et Maurizio Arrivabene (huit mois) et l’ancien directeur des Bianconeri Fabio Paratici (16 mois et 10 jours).

Quant à Naples, le procureur a requis une suspension de (11 mois et cinq jours) pour le président Aurelio De Laurentiis (six mois et dix jours) pour sa femme, son fils Edoardo, sa fille Valentina, et (neuf mois et 15 jours) pour le PDG du club Andrea Chiavelli. Le club devra payer une amende de 329 000 €.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Antoine Rabito



Derniers articles