Le milieu de la Fiorentina: un point fort devenu point faible?

Par Tristan Pubert publié le 31 Déc 2018

Vainqueur face à Empoli (3-1) puis face au Milan AC (1-0) après plus de deux mois et demi sans la moindre victoire, la Fiorentina reste néanmoins décevante. Une équipe qui peine à répondre aux attentes. Si offensivement, le duo Chiesa-Simeone est souvent pointé du doigt, le milieu de terrain n’est pas exempt de tout reproche. En effet, après un flamboyant début de saison, le milieu florentin, lumière de cette équipe, s’est éteint depuis plusieurs semaines avec un impact direct sur les résultats de la Fiorentina. Ce milieu était l’arme principale de Pioli,, une arme qui ne fonctionne plus, qui n’a plus de balles dans son chargeur. Explications…

Une Veretout-dépendance

Inutile de rappeler que Jordan Veretout est un excellent joueur et le meilleur florentin niveau régularité depuis un an et demi. Seulement voila, les Florentins sont devenus beaucoup trop dépendants du français. La saison passée et lors de ce début de saison, le Français tirait réellement son équipe vers le haut. Le natif d’Ancenis est un pion très important du onze de Pioli, un joueur caméléon s’adaptant parfaitement aux desseins du tacticien italien. Néanmoins et il est là le problème, l’ancien nantais connaît des dernières semaines difficiles. Et dès que le numéro 17 est en deçà de son niveau, aucun joueur n’est capable de cacher cette méforme. Benassi qui est intéressant dans son registre plus défensif n’a pas les qualités techniques pour compenser le travail de Jordan.
Absent lors de la victoire 3-1 de ses partenaires dans le derby toscan, Veretout a cruellement manqué. Le contenu fut inquiétant avec un milieu de terrain complètement perdu et sans inspirations. Cette saison, Veretout est tout simplement le joueur qui fait le plus de passes coté florentin, 54 en moyenne par matchs et avec un pourcentage de réussite de 82% et son implication est nécessaire au jeu d’une Viola qui peine à trouver de vrais leaders.

Des joueurs surévalués?

Si Benassi reste tout de même un bon joueur qui évolue dans le club idéal pour lui, d’autres milieux laissent beaucoup d’interrogations. Le brésilien Gerson et le suisse Edmilson Fernandes sont des titulaires importants de cette Fiorentina avec 16 et 14 matchs joués cette saison. Pioli alterne généralement entre ces deux joueurs pour occuper la troisième place de son milieu à trois aux cotés de Benassi et Veretout mais le déficit de confiance et de plus-value fait rage, notamment techniquement.

Et cette statistique l’illustre parfaitement : sur les 25 buts au total cette saison de la Fiorentina, Gerson et Fernandes n’ont été décisifs qu’à deux reprises, un but et une passe décisive pour Gerson et rien pour le suisse. Le problème n’est pas tactique puisque Pioli les utilise de la meilleure des manières et à leur poste de prédilection. A l’heure actuelle, Gerson et Edmilson Fernandes  semblent être des choix par défaut puisque la concurrence n’existe pas. Et c’est un problème pour remédier aux soucis rencontrés dans le jeu ces derniers temps. Derrière ces deux joueurs, trois profils peuvent évoluer à leur poste : Norgaard, Diakhate et Dabo. En ce qui concerne Norgaard, c’est un joueur doté d’un excellent pied droit mais qui rencontre beaucoup de difficultés à s’adapter au football italien.

Pour Dabo, il semble compliqué d’en faire un titulaire de cette Fiorentina. Un joueur se montrant déterminé mais qui techniquement démontre quelques lacunes. Pour Diakhate, il est encore jeune (19 ans) mais c’est un profil similaire à Benassi , un joueur plutôt défensif. Actuellement blessé, le sénégalais est un des gros potentiels du centre de formation florentin.
La direction du club toscan emmenée par le directeur sportif Corvino devra absolument renforcer ce milieu de terrain en perdition depuis plusieurs mois et où il manque un réel leader technique permettant à cette Fiorentina de produire un jeu plus fluide et donner moins de responsabilités à Veretout. Quelques noms circulent comme les napolitains Diawara et Rog.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi