Le mercato de la Serie A : Lazio et Milan en quête d’un défenseur, Sassuolo lorgne un titi parisien

Par Marc Occhipinti publié le 10 Oct 2020

Même si le mercato n’est pas ouvert, les clubs de Serie A travaillent dur pour renforcer leurs équipes. Tour d’horizon des principales rumeurs du moment.

L’expérience d’Ezechiel Garay pour boucher les trous de la défense laziale : l’encre des tout derniers contrats du premier mercato covid n’est pas encore sèche, mais le travail des directeurs sportifs ne connaît aucun répit, en particulier pour Igli Tare. C’est l’état d’urgence maximale pour la défense des Biancocelesti qui ont dû déposer une liste Champions sans les noms de Radu, Lulic (tous deux à l’infirmerie) et Bastos (qui au-delà de ses problèmes physiques pourrait aussi finir dans une autre équipe). Pour courir aux abris, il faut piocher dans le vivier des joueurs sans contrat qui est bien loin d’être infamant. Parmi eux, figure notamment Ezechiel Garay. Une garantie même dans une arène aussi exigeante que la Champions League. 32 sélections avec l’Albiceleste, 42 matches de Champions. C’est simple, pas un joueur de la Lazio n’en a joué autant (même Leiva le plus capé dans la coupe aux grandes oreilles, n’a écouté le célèbre hymne que 25 fois). Seul hic, cela fait depuis le 1er février 2020 qu’il ne joue plus. Sa blessure (rupture des ligaments croisés) a précipité ses adieux au Valencia. Et à 34 ans, un retour au top niveau après un tel traumatisme est loin d’être assuré. Néanmoins l’agent de Garay, Mendes, a son rond de serviette à Formello où il a conclu diverses opérations pendant ce mercato. Voilà qui pourrait faciliter la transaction.

Le défenseur central de Schalke04 pour épauler Romagnoli : le mariage entre le Milan AC et Ozan Kabak a longtemps été évoqué mais n’a finalement pas été consommé. Dans leur quête d’un « millenial » qui soit déjà prêt à assurer le futur de la défense rossonera, Gazidis, Maldini et Massara, dans la longue nuit de dimanche (la dernière avant la fin du mercato), ont jusqu’à très tard, été en communication directe avec Gelsenkirchen. L’offre de la Via Turati pour le jeune central turc de 20 ans s’est arrêtée à 15 millions, soit 5 millions de moins que ce qu’en demandait le Schalke04. Le Milan a ensuite exploré les pistes de Mohamed Simakan, autre milennial de Strasbourg qui, là encore, exigeait un chèque de 20 millions. Si les noces n’ont pas été célébrées en ce début d’automne, une union joyeuse n’est pas à exclure pour le mercato de janvier. Le fonds Elliott a annoncé en effet qu’il était résolu à investir pour programmer l’avenir et rendre au Milan son faste d’antan, quand il était encore le club le plus titré du monde. Le Schalke04 qui connaît des difficultés financières pourrait cette fois-ci céder à la tentation des 15 millions. Puis quand on est défenseur central, il est bien difficile de résister à la cour d’une légende à ce poste comme peut l’être Maldini. Sans compter tout le charme que peut exercer la scintillante salle des trophées du Milan. Kabak pourrait être décisif pour forcer légèrement la main des dirigeants du club de la Ruhr.

Une jeune pousse du PSG en neroverde : Isaac Karamoko le jeune ailier droit franco ivoirien de 18 ans, formé au PSG, a été libéré cet été, et serait sur le point de signer pour rejoindre Roberto de Zerbi.

L’avis de la rédaction

Il est évident que la Lazio a un besoin impérieux de défenseur. Le marché des Biancocelesti, malgré l’achat de l’international kosovar Verdat Muriqi, et la confirmation des meilleurs éléments de l’équipe, fait partie des plus décevantes campagnes de mercato en Serie A. Le recrutement d’un nom aussi illustre que celui d’Ezechiel Garay, dans un département du jeu aussi démuni, serait assurément un bon moyen pour Igli Tare de redorer son blason. Néanmoins, on voit mal le directeur sportif de la Lazio tenter ce coup de poker d’un hypothétique retour en forme après une blessure aussi lourde à 34 ans (même si Chiellini prouve qu’un tel retour est possible).

Note* : 5/10

Le renforcement de la défense était la priorité numéro un pour le Milan AC avant le mercato. Le rachat définitif de Kjaer a partiellement réglé le problème. Les alternatives au Danois et à Romagnoli en cas de blessures des titulaires ne donnent pas les mêmes gages et obligent Pioli à faire reculer Kessie en défense centrale. Le Milan doit mener de front Serie A, Coupe d’Italie et Europa League. Un peu plus de profondeur de banc à ce poste ne serait vraiment pas du luxe et Kabak est l’exact portrait robot de ce que recherchent les dirigeants du Milan : moins de 23 ans et du talent à revendre. Pour 3 raisons, nous voyons ce transfert possible : e Milan a les moyens, les comptes de Schalke04 sont fragiles et le joueur est une pièce essentielle au projet technique de Pioli pour retrouver l’Europe qui compte. Si ce n’est pas Kabak, ce sera un joueur qui lui ressemble, Simakan ou un autre.

Note : 6/10

La rumeur du transfert de Karamoko est relayée de façon insistante et rajeunirait l’effectif des Neroverdi.

Note : 6/10

*La note est calculée en prenant en compte la crédibilité de la rumeur, les paramètres financiers, l’aspect sportif pour le ou les clubs de Serie A concernés ainsi que le niveau des joueurs.

Marc Occhipinti



Lire aussi