Le duo Chiellini-Bonucci à nouveau à la loupe

Par Jules Bel publié le 07 Nov 2018

Le 23 octobre dernier, après le match opposant la Juventus à Manchester United, le coach José Mourinho a déclaré que le duo Bonucci-Chiellini pourrait enseigner l’art de défendre à Harvard. Les deux hommes jouent ensemble à la Juventus depuis 2010 avec une exception cependant durant la saison dernière. En effet, lors du mercato d’été 2017, Bonucci est transféré au Milan AC. De retour cette saison, le duo cartonne à nouveau. La défense centrale turinoise de 2018-2019 est-elle donc meilleure que celle de l’an dernier ?

Le départ de Bonucci

La saison 2016-2017 se termine mal pour Leonardo Bonucci. En effet, après avoir perdu en finale de Champions League face au Real sur le score sans appel de 4-1, le numéro 19 se fâche avec, entre autre, son entraineur. Il est transféré dans l’été chez le voisin rossonero. Giorgio Chiellini reste donc, seul pilier de la défense. La Juventus lève cet été là l’option d’achat pour Benatia afin de renforcer sa défense centrale. En Serie A, Allegri va faire tourner plusieurs défenseurs avec Chiellini comme référent lors de la saison 2017-2018. En effet, ce dernier se retrouve 25 fois titulaire contre 19 fois pour Benatia et 14 fois pour Andrea Barzagli. Le coach turinois compte aussi sur le jeune Daniele Rugani (22 titularisations cette saison là) pour jouer défenseur central.

Cependant, aucun ne semble capable de faire mieux que Bonucci avec Chiellini. En effet, Benatia est l’auteur d’une action très critiquable lors du quart de finale retour de la C1 face au Real Madrid. A la 93ème minute de ce match, le Marocain en retard sur l’action, pousse Lucas Vazquez  qui s’effondre dans la surface. L’arbitre accorde un penalty au Real qui est réussi et élimine la Juventus de la compétition. Concernant Barzagli, c’est un défenseur de qualité avec une grande expérience mais le problème est son âge. A 37 ans, il ne peut disputer des saisons entières à près de 50 matchs et doit être ménagé. La saison dernière, il n’a pas enchainé plus de quatre matchs consécutifs de championnat en tant que titulaire. Pour Daniele Rugani, son inconvénient est l’inverse de celui de Barzagli : il manque d’expérience. A seulement 24 ans, le jeune italien ne réalisait que sa troisième saison avec l’équipe turinoise. Ce dernier ayant seulement eu 11 titularisations en championnat lors des saisons 2015-2016 et 2016-2017.

Le retour du numéro 19 bianconero

Cet été, Bonucci a fait machine arrière pour revenir, un an après, auprès de la Vieille Dame. Et on peut dire que son retour est clairement bénéfique. Le défenseur a su très rapidement se remettre dans le bain et a notamment inscrit un but important cette saison dans le grand rendez-vous opposant la Juve face au Napoli. Il est difficile de juger si le duo Chiellini-Bonucci de cette année permet aux turinois d’encaisser moins de buts que les charnières centrales avec Chiellini  de la saison dernière car Buffon a été remplacé par Szczesny. On peut par contre remarquer que pour son temps de jeu toutes compétitions confondues en 2018-2019 (1170 minutes), Bonucci n’a écopé que d’un seul carton jaune contrairement à Rugani, Barzagli et Benatia qui en ont respectivement eu en moyenne 2, 1.5 et 5 pour le même temps de jeu la saison passée. Chiellini a reçu en moyenne autant d’avertissements durant les 2 saisons. La charnière Bonucci-Chiellini de cette saison prend donc moins de cartons jaunes que les autres duo de 2017-2018. La défense est plus sereine avec Bonucci et Allegri semble l’avoir remarqué car sur les 14 matchs qu’a joué la Juventus depuis août, Leonardo en a disputé 13 en tant que titulaire.  A 31 ans, le numéro 19 semble donc avoir de beaux jours bianconeri devant lui et son duo avec Chiellini a retrouvé toute sa splendeur, faisant presque oublier son écart milanais et son but célébré un peu trop fort.

Jules Bel



Lire aussi