Le Duel : Pavoletti VS Eder

Par Matteo Pogliani publié le 05 Jan 2016
Crédits

Le Duel

La polyvalence en attaque

Pavoletti n’est pas un attaquant qui peut agir sur tout le front de l’attaque. Bien qu’il puisse dépanner de temps à autre sur les côtés, son poste de prédilection est celui d’attaquant central, comme point d’ancrage de l’équipe. Et c’est à ce poste où il est le meilleur, pouvant à la fois jouer dos au but et attaquer les espaces dans le dos des défenses adverses. Ainsi, dans le trio offensif le plus souvent concocté par Gasperini, Pavoletti ne peut être utilisé qu’à un seul poste. Dans une équipe qui a du mal à créer du jeu, ce manque de polyvalence peut aussi poser problème, car l’équipe doit être construite autour de lui.

De son côté, Eder présente lui des caractéristiques lui permettant d’évoluer à tous les postes de l’attaque blucerchiata. À l’aise plutôt côté gauche, au poste d’ailier, ce qui lui permet de rentrer sur son bon pied, il peut aussi évoluer à la pointe de l’attaque mettant en difficulté des défenses plus lourdes. Enfin, son adaptation au poste d’ailier droit, voir de trequartista, peut être envisagée, ce qui donne plusieurs possibilités à l’Aeroplanino Montella de composer son 11 de départ.

Vainqueur : Eder.

La finition à la loupe

A défaut d’être plus polyvalent, Pavoletti se présente comme un attaquant qui fait de la surface adverse son terrain de jeu préféré. Doté d’un bon jeu de tête et d’un bon sens du placement, il est souvent à la réception de centres des latéraux ou ailiers concrétisant les quelques offensives du Genoa et n’hésitant pas à aller au duel avec les défenseurs adverses. Habile tout de même balle au pied, il répond présent lors des relais avec ses milieux de terrain pour ajuster le gardien adverse. Pour des raisons de blessure et de suspension, Leonardo Pavoletti n’a disputé que dix matchs de championnat mais a inscrit cinq buts et réalisé une passe décisive. Avec un but toutes les 133 minutes, il présente une efficacité devant le but qui en fait l’un des attaquants à suivre de ce championnat de Serie A, d’autant plus qu’il évolue dans une équipe qui souffre de beaucoup de difficultés en ce moment.

De son côté, justement, Eder préfère davantage s’écarter d’une surface souvent surpeuplée des grands gaillards de la Serie A. Et c’est d’ailleurs là où il excelle, de par ses dribbles et ses appels de balle, préférant partir de plus loin pour prendre de la vitesse. Ses exploits personnels sont plus nombreux que ses coups de casque sur les centres adverses. Il a notamment fait de son enroulé pied droit suite à un dribble intérieur l’une de ses actions personnelles les plus dangereuses. Même s’il évolue plus en retrait de par son positionnement, il n’en reste pas moins qu’Eder est l’un des meilleurs buteurs de ce début de championnat avec 10 buts en 15 rencontres, soit un but toutes les 132 minutes. Seul Higuain a inscrit plus de buts que lui. À cela, il convient aussi d’ajouter ses trois passes décisives.

Match nul

Le derby en juge final

On sait que le derby est un match à part entre ces deux équipes. Pour Pavoletti, il s’agira de son tout premier puisque celui de l’année dernière, il l’a observé du banc. Autant dire qu’il va découvrir l’ambiance et la pression d’un tel match. Malgré cela, il peut être l’homme clef d’une rencontre tendue (on se rappelle notamment sont but à la 94ème contre Sassuolo il n’y a pas si longtemps pour offrir la victoire au Genoa).

Pour Eder, l’avantage est de taille puisqu’il est à la Sampdoria depuis 2012. Des derbys il en a vu ! Et il a même marqué plusieurs buts, deux exactement. Un en 2013, un autre en 2015 pour deux matchs nuls. Nul doute que l’atmosphère ne le surprendra pas et qu’il aura à coeur d’accrocher un nouveau pion à sa toute petite collection contre le Genoa.

Vainqueur : Eder

La redac’ tranche

Pour nous, c’est Eder qui remporte ce duel face à Pavoletti. Bien que le Genoa est plutôt en réussite en ce début de saison à domicile, il se pourrait bien que Eder délivre les siens dans une atmosphère qu’il connait bien et permette à Montella et à la Sampdoria de remporter un match très important pour la suite de la saison. De son côté, il faudra tout de même compter sur Pavoletti pour inquiéter une défense blucerchiata qui se devra d’être impeccable pour tenir un buteur qui se bat jusqu’au bout.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Matteo Pogliani

Rédacteur



Derniers articles