Le ciel se voile t-il pour Morata ?

Par Matthias Bertoncelli publié le 23 Jan 2016

Morata-problème-Juventus

Zéro but depuis le 04 Octobre 2015

Cela fait maintenant quelque temps que Morata n’a plus eu l’occasion de sortir ses lunettes de soleil. En effet, depuis le 04 octobre 2015 et un match face à Bologna, l’attaquant espagnol n’a plus fait parler la poudre. Avec « seulement » 725 minutes passées sur le terrain en Serie A, Morata est bien loin des 1664′ glanées par Bonucci (joueur le plus utilisé) et fait presque à ce jour figure de remplaçant de luxe au sein de l’effectif de la Juventus. Alors comment a-t-on pu en arriver là ? On pensait que son association avec Dybala, archétype du joueur à la Tevez avec lequel il avait l’habitude de jouer la saison dernière, allait lui faire le plus grand bien. La réalité est pourtant toute autre. La faute au géant croate arrivé cet été ? La concurrence est peut-être beaucoup plus féroce cette année mais le jeune espagnol n’a pas les mêmes caractéristiques que Mandzukic et a un tel potentiel. La faute à un début de saison une nouvelle fois tronqué par les blessures ? On se rappelle pourtant que la saison dernière avait débuté de la même manière… avec la conclusion qu’on lui connaît. Enfin, peut-on parler des rumeurs incessantes de transfert le renvoyant au Real et qui pourraient ainsi parasiter son jeu ? Peu probable. En fait, la vraie faute à ce problème de confiance est le temps de jeu qui lui est consacré ainsi que le schéma tactique qui tend à modifier son interprétation du jeu. La saison dernière le 4-3-1-2 semblait le faire briller, le 3-5-2 de cette saison ne l’avantage pas. Enfin et surtout, c’est un problème de déclic mental qui lui fait défaut. Un seul petit but devrait à coup sûr le remettre à flots.

Apparences trompeuses

Et pourtant…les apparences sont parfois bien trompeuses. Même si Morata ne score plus comme dans le passé, il apporte considérablement à l’animation offensive turinoise. Il n’y a qu’à se pencher sur quelques statistiques. Le numéro 9 bianconero est dans le top 5 des joueurs de son équipe aillant eu le plus de chance de marquer en championnat (14) juste derrière Mandzukic, Pogba et Dybala. Mieux, c’est celui qui a le meilleur ratio tirs tentés/occasion de but avec 14/14 quand Dybala en est à 46/32 et Pogba 49/24. En Champions League, il est l’attaquant de l’effectif qui court le plus avec 53167 mètres parcourus en 446 minutes disputées sur 6 matchs. En comparaison, Dybala en est à 44679 mètres en 344′ sur 6 matchs. Au niveau des passes, Morata présente un bilan de 81% de passes réussies dans la plus prestigieuses des compétitions (123 tentées pour 100 réussies), ce qui le fixe comme étant le deuxième meilleur attaquant du club par rapport au nombre tentées/réussies (seul Dybala fait mieux avec 88% pour 111 passes tentées et 98 réussies). Enfin, il n’y a qu’à voir comment Morata se démène sur le terrain. Un manque de chance qui devrait tourner à force d’acharnement. Ne reste plus qu’à attendre le retour de l’enfant prodigue…et en attendant cela, tanti auguri a te.

Matthias Bertoncelli

Rédacteur



Lire aussi