Le carnet de notes de l’Euro : Matteo Pessina, buteur quand il faut

Par Nicolas Segura publié le 18 Juil 2021

Celui qui ne semblait pas promis à un rôle important a finalement frappé. Matteo Pessina a marqué deux buts lors de cet Euro 2020 avec la Nazionale. Et à des moments importants : c’est le seul buteur du match face au pays de Galles et le second buteur contre l’Autriche. Pourtant, ce n’est pas le premier joueur auquel les fans pensaient avant la révélation de la liste des 26. Lui seul savait : « Vialli m’a dit de rester prêt car je serai de la partie.« 

Intermittent important

Pessina n’a pas joué lors du match d’ouverture. Il est ensuite entré seulement trois minutes lors du deuxième match contre la Suisse. Mais cela ne présageait pas un rôle de figurant. Au contraire, il a accepté son rôle de remplaçant pour frapper quand il en avait l’occasion.

Bien entendu, il s’est intégré dans cette équipe sans penser qu’il allait autant marquer le parcours italien. Il y a quatre ans, il n’évoluait qu’en Serie C, bien loin de la sélection nationale. Mais ses deux buts se sont révélés très importants pour la suite. Le premier est arrivé sur un coup franc indirect, face au pays de Galles, pour son unique titularisation à l’Euro. Si le Bergamasque manque encore de puissance dans sa frappe de balle, il sait bien la placer. C’est ce qu’il a fait sur cette déviation au premier poteau, sur un coup franc de Verratti.

Par la suite, Pessina est entré en jeu, face à l’Autriche. Le joueur de l’Atalanta remplace Barella à la 67e minute. Ses quelques efforts sont récompensés lors de la prolongation, où il inscrit le but décisif. Celui-ci arrive après un bon travail d’Acerbi. En deux touches de balle, il fait la différence dans les derniers mètres et libère toute une équipe. Son jeu tout en instinct a été précieux pour la Nazionale.

Ses notes*

Phase de poules : 7

Phase à élimination directe : 7

Finale : non noté

Moyenne : 7/10

En somme, c’est un tournoi très abouti pour Pessina, au vu de son temps de jeu. Roberto Mancini a pu compter sur l’un des éléments forts de l’Atalanta. À seulement 24 ans, il continuera de se battre pour une place de titulaire dans ce milieu de terrain très concurrentiel. Grâce à Juric puis Gasperini, Pessina a développé son sens tactique du jeu pour devenir plus utile et plus offensif. Dans son club actuel, il peut encore progresser avec de l’expérience en Champions League. Après cette bonne saison, le Bergamasque est courtisé sur le marché des transferts.

Son rôle de milieu offensif avec l’Atalanta lui donne une certaine polyvalence très chère au sélectionneur national. Il lui reste à devenir plus décisif directement, pour faire gonfler les statistiques et montrer sa valeur.

*le barème est italien

Nicolas Segura



Lire aussi