Le Calcio Ticinese, une petite odeur de Calcio en Suisse

Par Hugo Ledroit publié le 12 Sep 2018

Le Calcio ne se vit pas qu’en Italie ! C’est pour cela que Calciomio vous emmène aujourd’hui dans le Tessin, canton suisse italophone niché entre le Lago Maggiore et le col du San Gottardo, pour découvrir trois clubs historiques du Calcio Ticinese : l’Associazione Calcio Bellinzona, le FC Chiasso et le Lugano Calcio.

Associazione Calcio Bellinzona

Fondé en 1904, l’AC Bellinzona a connu sa période de gloire entre les années 40 et 60 avec notamment à la clé un titre de champion de Suisse en 1948 et deux finales de Coupe en 1962 et 1969. La plus grande saison du club reste en effet celle de 1947-48 où le club en plus de devenir champion de Suisse pour la première fois de son histoire, s’installe dans son antre historique du Stadio Communale. En effet, le 13 Juin 1948, le Stadio Communale de Bellinzona devient hystérique lorsque les granata battent le FC La-Chaux-de-Fonds 4-1, une victoire synonyme de titre national. Le club connaîtra par la suite deux épopées en Coupe de Suisse dans les années 1960 tout en connaissant une période d’instabilités avec plusieurs relégations en montées. C’est en 2008 que l’AC Bellinzona, alors en deuxième division, connaîtra une nouvelle épopée en coupe avec comme entraîneur Vladimir Petkovic l’actuel sélectionneur de la Suisse. Il emmènera le club tessinois en finale de la coupe avant de s’incliner 4-1 contre l’ogre du pays : le FC Bâle. Après une relégation administrative en 2013 en 6ème division suisse pour des soucis financiers, le club remonte peu à peu les échelons du football helvétique et se trouve aujourd’hui en 5ème division.

FC Chiasso

Le club, fondé en 1905 par une l’association le Grotto del Carlino et sponsorisé par les services télégraphiques des chemins de fer suisses et italiens, est d’abord connu pour l’organisation de son tournoi annuel appelé Coupe Chiasso qui regroupe des équipes du Tessin ainsi que les deux clubs de Milan. La finale de l’édition 1908 reste un moment historique car c’est, selon certains journalistes de l’époque, le premier derby milanais entre le Milan AC et l’Inter. Situé à la frontière italienne, le FC Chiasso choisit d’intégrer les championnats italiens en 1913 car le football suisse n’est pas très développé à cette époque. Il intègre alors le championnat de première catégorie (Serie A de l’époque) en battant l’US Cremonese et le Savoia Milano en jouant dans le stade de la commune lombarde de Maslianico. Dès 1923, le club tessinois rejoint le football suisse et c’est à partir de 1927  que l’équipe emmenée par ses deux vedettes : Tullio Grassi et Giovanni Lupi accède à la première division suisse. Ces deux joueurs sont les premiers du club à revêtir le maillot de la sélection suisse en 1929 contre la Tchécoslovaquie. Mais c’est dans les années 50 que le club présidée par Luciano Pagani connaît son heure de gloire avec une équipe composée de plusieurs internationaux suisses : Ferdinando Riva, Francesco Chiesa, Aldo Binda, Caio Nessi, Francesco Bianchi ou encore Ivano Boldini. A partir de la saison 1969-70, le club quitte son mythique Stadio Comacini, pour s’installer au Stadio Communale ce qui engendre une grande nostalgie du côté des tifosi. Chiasso connaîtra une période d’instabilité de 1960 à 1978 avant de voir l’arrivée du président Ernesto Parli qui recrutera des stars comme José « Mazzola » Altafini champion du monde avec le Brésil en 1958 et qui fera remonter le club en D1. Mais à partir de 1982, Chiasso connaît une nouvelle descente ainsi qu’une période d’instabilités jusque dans les années 2000. C’est avec l’arrivée de Marco Grassi (31 sélections avec la Nati) à la présidence du club que le FC Chiasso retrouve des couleurs en frôlant à deux reprises la montée en D1. Le club tessinois retrouve des ambitions en recrutant notamment le champion du monde 2006, Gianluca Zambrotta qui deviendra l’entraîneur de 2013 à 2015. Aujourd’hui le club se trouve en deuxième division suisse.

Lugano Calcio

Fondé le 28 Juillet 1908 par Ernesto Corsini, le Lugano Calcio reste le club le plus connu de la suisse italienne avec pas moins de trois championnats ainsi que trois coupes de remportées. Il Lugano a également connu des joueurs de classes internationales dans ses rangs tels que Dida, Hotmar Hitzfeld ou encore Mauro Galvao. Le club connaît sa période de gloire dans les années 1930 et 1940 avec la totalité de ses titres de champions remportés durant ces deux décennies. Les vedettes de l’époque se nomment Renato Bizzozzero, gardien de but de la Nati durant le mondial 1934, Tullio Grassi, international suisse également ou encore Lauro Amado, 54 sélections et 21 buts marqués avec la Nati. Le club jouit d’une très grande popularité au sein de la ville mais aussi dans la région comme l’atteste le retour victorieux des joueurs en 1968 après avoir remporté la deuxième Coupe de Suisse de l’histoire du club. En effet cette finale de Coupe reste gravée dans les mémoires des tessinois puisque c’est à Berne devant un stade du Wankdorf en folie (35 000 spectateurs dont 5000 tifosi du Lugano) que l’équipe, entraînée à l’époque par Maurer, remporte la finale. Grâce à cette victoire en Coupe, Il Lugano participe pour la première fois de son histoire à la Coupe des Coupes avant de découvrir deux ans plus tard la Coupe de l’UEFA. Les tessinois devront attendre jusqu’en 1993 pour remporter une nouvelle coupe contre le Grasshoppers avant de réaliser en 1995 plus tard l’exploit monumental d’éliminer l’Inter au premier tour de la Coupe de l’UEFA. Après plusieurs saisons d’instabilité le club remonte en D1  en 2015 avec à sa tête un certain Zdenek Zeman qui amènera le club vers une nouvelle finale de Coupe en 2016. Aujourd’hui le Lugano Calcio évolue toujours en D1 suisse.

Hugo Ledroit



Lire aussi