Le bilan européen 2015/2016 des clubs italiens

Par Cesco publié le 06 Avr 2016
Crédits

Champions LeagueJuventus, AS Roma, Lazio, Napoli, Fiorentina et Sampdoria étaient en lice pour l’Europe cette saison. Allez, on sort le stylo rouge et on met les notes pour sanctionner cette année difficile pour l’Italie.

Juventus : 6/10

Difficile de mettre moins à la Juventus qui nous a fait vibrer en huitièmes contre le Bayern, déjà au match aller en remontant deux buts de retard et surtout, au match retour en créant la sensation et en poussant l’armada de Guardiola jusqu’aux prolongations. Malheureusement, difficile également de lui mettre plus à cause de son parcours en poules. Elle termine deuxième en battant deux fois Manchester City mais en se faisant accrocher par Séville et Mönchengladbach. Quand on regarde le huitième qu’ont eu à disputer les Citizens, il est légitime d’avoir des remords. Tant pis.

AS Roma 6,5/10

La note peut paraitre surprenante mais au final, l’AS Roma a fait ce qu’on attendait d’elle sur cette Champions League. Tout d’abord, elle termine 2ème de son groupe, la place qu’elle visait derrière l’éclatante équipe de Barcelone. Malgré des difficulté contre le Bate Borisov et Leverkusen, l’équipe alors entrainée par Garcia arrive à prendre 1 points face aux Catalans. Un point au final indispensable pour le second tour. Face au Real en huitièmes, les Romains n’étaient pas favoris mais auraient tellement mérité un petit quelque chose en plus. Bref de l’expérience pour l’année prochaine !

Lazio 5,5/10

Si les hommes de feu-Pioli ont été les derniers représentants italiens en Europe, l’élimination en barrages de Champions League restera en travers de toutes les gorges après un aller pourtant maitrisé (et un superbe rush de Keita). Sa phase de poule quasi parfaite sauve sa note, mais sa lourde élimination face au Sparta Prague (alors que les Romains avaient été cherchés un nul encourageant à l’extérieur lors de l’aller) restera dans les mémoires, surtout après avoir dominé le Galatasaray en seizièmes de finale.

Napoli 5/10

On pensait l’équipe de Sarri, si éblouissante en championnat, capable de survoler cette Europa League. Demi finaliste l’an dernier, Higuain pouvait nourrir des envies de revanches. Rien n’en fut. Une qualification en seizièmes assez facile et une élimination sans saveur face à une équipe de Villarreal loin d’être conquérante. Sarri sans mettre d’équipe B avait clairement choisi ses priorités, peu importe ce qu’en disent les tifosi. La possibilité de prendre un scudetto était plus tentante qu’une Europa League. Mais peut être moins facile, la défaite face à l’Udinese le témoigne. Quand on pense qu’il y a peu, ce Napoli manquait de sortir Chelsea en Champions League…

Fiorentina 5,5/10

Que de regrets pour des Florentins séduisant en Serie A. Tombés sur une solide équipe de Tottenham, ils n’ont pas réussi à se défaire du piège anglais. C’est vraiment dommage car il y avait possibilité d’aller plus loin dans cette Europa League. Le fait d’avoir du batailler jusqu’au bout en poules et une victoire difficile face à Belenenses pour n’empocher qu’une seconde place a joué dans la balance. Et oui, une première place lui évitait de tomber sur une tête de série au tirage au sort. Enfin bon on ne refait pas l’histoire, mais on est déçu quand même.

Sampdoria 0/10

Quel dommage que le Genoa n’ait pu disputer cette Europa League quand on voit ce qu’a fait la Sampdoria en barrages dès l’été. Éliminés piteusement par une équipe d’inconnus (Vojvodina), les hommes de Zenga n’ont pas été capables de remonter le 4-0 subi à l’aller. Dès le début de saison, c’était déjà un coup trop dur à avaler pour le football italien. Le coefficient UEFA ne vous dit pas merci.

 



Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.