Le bilan des Coupes d’Europe : Ça passe pour la Juventus et l’Inter (1/4)

Par Ben Soffietti publié le 21 Déc 2021
Crédits

Chaque année, lorsque les fêtes de fin d’année approchent, les clubs arrivent à la moitié de leur saison. L’heure pour Calciomio de dresser un bilan des clubs italiens lors des différentes phases de groupes des trois compétitions européennes. Deux papiers seront consacrés aux équipes engagées en Champions League, puis viendra le tour de l’Europa League et enfin de la petite dernière, la Conférence League. Pour débuter ce dossier, ce premier épisode met en lumières les qualifications obtenues par la Juventus et de l’Inter pour les huitièmes de finale de la Champions League.

Juventus : une grosse bouffée d’oxygène

Depuis le début du championnat, la Juventus vit des moments délicats, bafouillant son football et ayant déjà perdu de vu les équipes qui luttent pour le Scudetto. Elle ne compte que neuf victoires en 18 sorties et le succès récent contre Bologna (0-2), n’est pas pleinement rassurant. Toutefois, cette saison, dès que la mélodieuse musique de la Champions League retentit, la Vecchia Signora se transforme et retrouve un visage conquérant. Le visage préféré de Massimiliano Allegri, celui du pragmatisme. Et le Corto muso porte encore très bien son surnom, avec trois des cinq victoires de la Juventus sur la plus petite des marges.

Tantôt efficace, contre Malmö à l’aller (0-3), tantôt ultra-réaliste, sur la pelouse du Zenit (0-1), tantôt complètement italienne, à l’image de la victoire à l’Allianz Stadium contre un Chelsea ultra-dominateur (1-0), la Juventus a manqué de régularité mais a engrangé de la confiance, et surtout des points.

Au final, avec un peu de chance (merci le Zenit) et beaucoup de sérieux, les Bianconeri terminent leader du groupe H, devant Chelsea, le tenant du titre. Et avec cette première place, ils ont évité les gros morceaux du tirage au sort et affronteront Villarreal au tour suivant. Cependant, le lourd revers à Londres contre les Blues (0-4), a mis en avant les insuffisances de la Vecchia Signora. Après deux éliminations consécutives à ce stade de la compétition contre Lyon et le FC Porto, elle devra se méfier de son adversaire espagnol en huitièmes, vainqueur de la dernière édition de l’Europa League et qui a terminé devant l’Atalanta en phase de groupes.

Inter : enfin en huitièmes !

Dix ans ! Il aura fallu attendre une décennie entière pour que les tifosi nerazzurri goûtent à nouveau au doux parfum des matchs à élimination directe de la plus prestigieuse des compétitions de clubs. Après une finale d’Europa League en 2020 et surtout, trois échecs consécutifs en phases de groupes comme nous l’évoquions dans un dossier antérieur, les coéquipiers du capitaine Samir Handanović vont retrouver les huitièmes.

Pourtant, la Beneamata a ronronné en début de compétition, ne grattant qu’un point en deux journées. Les critiques recommençaient à tomber avec fracas sur la casa nerazzurra mais la double rencontre contre les Moldaves du Sheriff a enfin lancé l’Inter. Deux succès mérités auquel s’ajoute une victoire décisive contre le Shakhtar de Roberto De Zerbi et voilà les Nerazzurri en huitièmes.

Mais comme pour la Juventus, le point noir de cette phase de groupes est la confrontation avec l’autre grosse équipe de la poule. Si la Vecchia Signora a gagné au moins un de ses deux matchs contre Chelsea, malgré une physionomie à l’avantage des Anglais, l’Inter, de son côté, n’est pas parvenu à prendre le moindre point contre le Real Madrid. Pourtant, Lautaro et consorts ont eu de belles opportunités au match aller, mais ils se sont inclinés au Giuseppe Meazza, avant d’être défaits à nouveau au retour. À ce double revers, s’ajoute la suspension de Barella, expulsé suite à une altercation avec Militão. Ainsi, même si la redoutable machine est lancée en Serie A – six succès consécutifs -, l’opposition contre Liverpool obligera l’Inter à hausser son niveau pour rivaliser avec un prétendant au titre final !

À retrouver dans ce dossier :

Épisode 1 – Ça passe pour la Juventus et l’Inter
Épisode 2 – L’Atalanta perd sa finale, retour douloureux pour le Milan AC
Épisode 3 – La Lazio et le Napoli font le job
Épisode 4 – L’AS Roma, humiliation et qualification

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.