Bilan de la saison 2016-17 : Udinese

Par Gilbert Simonutti publié le 13 Juin 2017
Crédits

 

Saison mi-figue mi-raisin pour l’Udinese lors de cet exercice 2016-17. D’un coté du mieux au classement puisque cette année les Bianconeri se sont sauvés largement en avance par rapport aux deux championnats précédents mais de l’autre du moins bon car cette équipe continue d’être atteinte d’inconstance chronique. Capable du meilleur comme du pire ce qui est rédhibitoire pour espérer revenir de façon stable et durable dans la première moitié du classement. Toutefois, un vent nouveau souffle sur le Frioul depuis le départ de Beppe Iachini début octobre et l’arrivée du Frioulanissme Luigi Del Neri. Le coach d’Aquileia a transmis son énergie et son amour du club à ses joueurs qui pour beaucoup (Samir, Jankto, Fofana,..) se sont révélés sous ordres. De quoi espérer des lendemains meilleurs.

LA SAISON DE L’UDINESE

-13ème de Serie A

-Eliminée au 3eme tour de Coppa Italia par Spezia Calcio

-39 matchs, 12 victoires, 9 nuls, 18 défaites, 49 buts marqués, 59 buts encaissés

L’EQUIPE TYPE

LES +

Samir Santos : Défenseur central de formation, l’athlétique brésilien a été reinventé en arriere gauche par Del Neri avec des résultats insoupconnés. Excellent dans la phase défensive, il a également plutôt bien interprété son rôle même dans la phase offensive. Blessé en fin de saison, il sera un atout de poids la saison prochaine.

Jakub Jankto : Revenu en catimini d’un prêt de bonne facture à Ascoli, le jeune milieu tchèque s’est imposé au fil de la saison dans un rôle de milieu relayeur. Le gaucher est la revelation du championnat bianconero et permet de faire taire les mauvaises langues qui affirment que l’Udinese n’arrive plus à recruter de bons joueurs. Son avenir proche est à Udine sauf en cas d’offre indécente.

Seko Fofana : Les recruteurs frioulans ne se sont pas trompés en allant chercher Seko Fofana à Manchester City l’été dernier. Le milieu Franco-Ivoirien qui à choisi la sélection des Eléphants, est très vite devenu la pierre angulaire de l’entrejeu bianconero. Outre son apport dans le jeu, il est avec 5 buts l’un des éléments les plus prolifiques de l’effectif. Blessé en mars, il sera prêt pour la nouvelle saison.

LES –

Ryder Matos : L’attaquant formé par la Fiorentina et acheté par l’Udinese avait une belle carte à jouer sur le papier derrière le duo Zapata-Théréau mais l’italo-brésilien n’a pas saisi sa chance faute en particulier à son manque d’adaptation au système en 433 voulu par le coach. Ni ailier, ni avant-centre, son avenir à Udine s’assombri déjà.

Sven Kums : Le milieu de poche belge aurait du être la valeur ajouté de l’équipe par sa qualité de jeu et son expérience. Mais, il a très vite perdu sa place de titulaire au profit d’un milieu plus physique. Difficile de lui demander de faire du De Rossi ou du Khedira surtout qu’il a toujours évolué en 442 auparavant. Son aventure à Udine est finie.

Ali Adnan : Le Gareth Bale irakien ne peut évoluer arrière gauche dans une défense à quatre, sa phase défensive étant trop approximative. Comme son illustre modèle, une reconversion plus en avant pourrait lui relancer sa carrière. En attendant, il a passé sa saison sur le banc dans l’ombre de Samir.

LES ENTRAINEURS

L’aventure de Beppe Iachni sur le banc bianconero n’aura duré que 3 mois. Son travail et sa volonté n’était pas en cause mais l’équipe ne le suivait pas et son style ressemblait trop à celui de Colantuono. Quelques erreurs de formation et des défaites embarrassantes au mauvais moment lui ont couté sa place.

Pour le remplacer, les Pozzo ont fait appel à un régional de l’étape en la personne de Luigi Del Neri. Ancien joueur du club, il a tout de suite apporté son enthousiasme au service de l’équipe. Même si les résultats sont mitigés, sa fraicheur et le fait d’être frioulan ont conquis les tifosi mais aussi les joueurs. Son contrat a été renouvelé ces derniers jours et il pourra continuer le travail auprès des jeunes joueurs éclos cette saison.

LA SAISON PROCHAINE

Apres la 13eme place de cette saison, l’Udinese aspirera a retrouver la première moitié du tableau. Avec le maintien de Del Neri sur le banc, une certaine stabilité semble retrouvée ce qui ne pourra qu’améliorer la situation. Comme toujours, le club est tributaire du mercato mais sauf offres indécentes, seuls Widmer et Zapata voir Karnezis quitteront le club parmi les titulaires. Les Jankto, Fofana et Samir prendront de l’assurance, Scuffet ou Meret prendront place dans les cages et la pépite Balic sera définitivement lancée. Restera juste à trouver le nouveau Bierhoff pour voir plus haut. Sauf, bien entendu, si les Dieux du mercato en décident autrement.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Hakan Calhanoglu prend une décision concernant son avenir à l’Inter

La durée d’indisponibilité de Marcus Thuram connue

La Juventus cherche un remplaçant pour Wojciech Szczesny

Massimo Mauro fustige le licenciement de Walter Mazzarri par Naples

Le Milan AC lorgne un jeune turc

Avatar

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles