Le baromètre des Azzurri de la 23ème journée

Par Ben Soffietti publié le 25 Jan 2022
Crédits

Au cours de cette 23ème journée de Serie A beaucoup moins prolifique que les précédentes, avec 22 buts seulement et trois scores nuls et vierges, l’Inter a repris sa marche en avant en s’imposant sur le fil contre Venezia, tandis que le Napoli est revenu à hauteur du Milan AC sur la deuxième place du podium, profitant du nul entre les Rossoneri et la Juventus. En bas de tableau, le Spezia Calcio enregistre une troisième victoire de rang pour la première fois de son histoire en Serie A.

Au top

– Nicolò Barella (Inter) : Si le but de Barella a remis l’Inter en scelle juste avant la pause contre Venezia, il ne faut résumer la partie du numéro 23 à son égalisation. Omniprésent dans la moitié de terrain adverse, capable de créer le décalage, d’apporter le surnombre sur un côté et donc d’être présent dans la zone de vérité, il a été déterminant dans la performance collective de l’Inter. Un match plein pour Barella, dont la forme doit faire plaisir à Mancini.

– Nicolò Zaniolo (AS Roma) : Branché sur courant alternatif depuis son retour à la compétition en début de saison, Zaniolo peine à s’imposer pleinement malgré la confiance de son entraîneur. Hier, sur le terrain d’Empoli, le Romain a retrouvé ses jambes et a infligé de gros dégâts à la défense toscane, avec un but et une passe décisive.

– Daniele Verde (Spezia Calcio) : Une fin de semaine réussie pour le joueur de poche (1,68m) des Aquilotti. Il y a deux jours, il a signé sa prolongation de contrat jusqu’en 2025 avec le club ligure et ce dimanche, il inscrit le seul but du match l’opposant aux voisins régionaux de la Sampdoria. Ajoutez à cela une passe décisive lundi dernier contre le Milan AC et l’on peut affirmer que Thiago Motta a trouvé son homme fort.

En bref : Autre Azzurro de l’AS Roma à avoir retrouvé des couleurs après des sorties compliquées, Mancini, avec le but du break pour le capitaine giallorosso. Du côté de Sassuolo, quand ce n’est pas Berardi ou Scamacca qui scorent, c’est Raspadori. Et de sept buts pour le Champion d’Europe. Enfin Caprari enchaîne également, avec un but zlatanesque contre Bologna.

Les flops

– Matteo Pessina (Atalanta) : Les Notti Magiche semblent loin pour le jeune Pessina. Une des révélations de l’Euro 2020 vit une période un peu compliqué en club. Titularisé uniquement dix fois cette saison, il avait la chance de démarrer le match contre l’Inter le weekend dernier et surtout celui hier contre la Lazio. En l’absence de plusieurs cadres, Gasperini pouvait attendre de lui qu’il prenne le jeu à son compte. Mais le milieu de 24 ans n’a eu que très peu d’impact dans cette rencontre malgré quelques belles actions dont il a été à l’initiative.

– Cristiano Biraghi (Fiorentina) : Très à l’aise sur coup-franc contre le Genoa la semaine passée, le défenseur gauche a manqué un pénalty en début de rencontre contre Cagliari. Après huit minutes de jeu, le numéro 3 avait l’occasion de lancer les siens, mais il a buté sur Radunović. Cet échec aurait pu donner une autre issue à cette partie et la Fiorentina perd deux points en route.

Ciro Immobile (Lazio) : Coup d’arrêt pour Immobile. Létal le weekend dernier contre la Salernitana et en Coppa Italia contre l’Udinese, il a été avalé par la défense bergamasque samedi et n’a eu qu’une demie tentative, une tête qui termine loin du cadre. Après avoir marqué lors des quatre derniers matchs, le buteur laziale est freiné dans un match important pour la course à l’Europe et la Lazio manque l’occasion de revenir sur le top 5.

En bref : Si Empoli est la deuxième plus mauvaise défense de Serie A, c’est en partie à cause de sa défense fébrile. Tonelli, titularisé hier, a totalement bu la tasse devant les multiples attaques de l’AS Roma. La palme du changement inutile revient au Genoa avec Cambiaso. Entré en jeu pour le Genoa à la 55ème, le défenseur a écopé de deux avertissements en 25 minutes et reçoit le droit d’aller se doucher avant les autres. Heureusement, Il Grifone ne perd pas (mais reste avant dernier…). Petite performance de Locatelli, rapidement limité par un jaune reçu au bout de neuf minutes et qui n’a pas eu son rendement habituel dans le milieu de la Juventus.



Avatar

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.

Inscription effectuée :)