L’aventure complètement manquée de Stefano Sturaro au Portugal

Par Boris Abbate publié le 28 Déc 2018

Pour les grands comme pour les petits, la période de Noël rime souvent avec des moments magiques, merveilleux et inoubliables. Une période enchanteuse, où toutes sortes de miracles peuvent être réalisés. Serait-ce ce qu’est en train de vivre Stefano Sturaro au moment où nous parlons ? Nous en sommes pas encore là. Mais le milieu de terrain italien pourrait bien déjouer tous les pronostics dans les jours qui viennent. Comment ? En évoluant dans la même équipe qu’un certain Cristiano Ronaldo, rien que ça. Prêté au Sporting Portugal depuis le début de saison, l’aventure de l’Italien vire en effet tout doucement au cauchemar du coté de Lisbonne, si bien que l’ancien du Genoa serait déjà de retour à Turin dès 2019. Une bien drôle d’histoire, surtout quand on sait que c’est ce même Ronaldo qui avait conseillé le Sporting à l’Italien.

Aucune minute de jeu, en 5 mois

Sturaro avait rejoint le club portugais au début du mois d’Aout dernier, ne trouvant plus sa place dans l’effectif stratosphérique de la Vielle Dame. Trainant une sale blessure à la cheville, le club lisboète et la Juventus s’étaient toutefois préalablement mis d’accord pour que le joueur se soigne à Turin pendant une courte période, avant de s’envoler pour le Portugal. Seulement, arrivé à la moitié de la saison en cours, Sturaro n’a toujours pas disputé la moindre minute de jeu avec le Sporting. Pire encore, l’Italien n’a été que trop rarement aperçu du coté du stade José Alvalade, et passe clairement la plupart de son temps en Italie. Une situation qui agace logiquement le club portugais, bien décidé à mettre un terme à l’affaire.

Opéré cet été pour contrer des inflammations chroniques au tendon d’Achille de la jambe gauche, le retour du milieu de terrain ne devait pourtant pas dépasser les 2 mois. Mais face aux retards chroniques de l’ancien joueur du Genoa, la direction portugaise ne semble plus vraiment compter sur le garçon de 25 ans, comme le faisait entendre le président du Sporting lors d’une interview sur la chaine du club : « Il n’a pas joué depuis plusieurs mois, et la récupération ne s’est pas bien déroulée. Nous sommes en contact constant avec les collègues de la Juventus, mais nous ne pouvons pas prendre des joueurs qui seront prêts qu’après 2019 ». Un ensemble de circonstances, qui devrait donc officiellement renvoyer Sturaro à la Juventus et sur le marché transalpin, ou l’Italien reste toujours apprécié.

Un plan B pour Allegri ?

Il faut dire que malgré des lacunes techniques évidentes, que le profil combatif et ultra polyvalent du joueur font toujours l’unanimité en Italie. Et, surprise, le natif de San Remo pourrait bien rester chez la Juventus pour la deuxième partie de saison, et ainsi placer son nom à coté de celui de Ronaldo sur les feuilles de matchs. C’est du moins ce qu’affirment le quotidien portugais A BOLA et Sky Italia ces derniers joursen précisant qu’Allegri ne serait pas contre la réintégration du garçon, surtout avec les blessures récurrentes de certains au milieu de terrain, et avec la longue indisponibilité de Cuadrado. Et quand on sait que le club turinois préfère généralement bricoler avec les moyens du bord lors des mercato d’hiver, l’hypothèse prend de l’ampleur. L’agent du joueur, Carlo Volpi, préfère lui rester calme, comme il le soulignait au début du mois de décembre. « Un retour à la Juve ? Je peux seulement dire qu’en Serie A beaucoup d’équipes le voudraient. Pour le moment 7 clubs sont intéressés. Mais nous n’avons encore rien décidé avec le Sporting, et je ne peux pas en dire plus. Tout est possible ». Quoi qu’il en soit, le futur de Sturaro devrait au final se réécrire en Italie, et peut être même aux cotés de Cristiano Ronaldo. Sacré miracle de Noël !

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi