Lautaro Martínez, taille patron

Par Frédéric Marjary publié le 12 Nov 2019

Arrivé à l’été 2018 en provenance du Racing Club pour 24 millions d’euros, Lautaro Martínez est devenu en l’espace d’un an la véritable coqueluche du public de San Siro. L’Argentin, auteur de cinq buts en championnat et trois en Champions League, réalise un début de saison incroyable.

Il Toro, déjà un monstre

Buteur au Camp Nou contre Barcelone et lors des deux confrontations contre Dortmund, Lautaro est le véritable phénomène de l’Inter. Le goleador tient déjà un rôle de leader malgré son jeune âge (22 ans) et a déjà fait oublier le départ de son ami Mauro Icardi qui était le fer de lance de l’équipe milanaise lors de la précédente campagne européenne sous Spalletti. En marquant deux buts consécutifs en Champions League, Lautaro est devenu le deuxième plus jeune joueur de l’Inter à réaliser cet exploit, après Obafemi Martins. Un record de précocité pour celui qui est en train de prendre une toute nouvelle dimension. Le numéro 10 promet d’écrire un chapitre de l’histoire des Nerazzurri et de justifier l’enthousiasme avec lequel Conte l’a accueilli. « Conte est un grand entraîneur, il exige toujours plus de nous« . Les deux hommes s’apprécient et le technicien des Pouilles voit en Lautaro un potentiel énorme. Buteur également contre la Juventus, il répond toujours présent lors des grosses échéances. Vif, hargneux, adroit devant les cages… L’attaquant est un vrai poison pour les adversaires tant il pèse sur les défenses. Ses performances lui permettent aujourd’hui d’être régulièrement convoqué par le sélectionneur argentin. Dernier exploit en date avec son pays ? Son premier triplé contre le Mexique en septembre.

Future bandiera ?

Piero Ausilio et Diego Milito, alors directeur sportif du Racing, ont fait un beau cadeau aux intéristes en ramenant Lautaro. Combien vaut-il aujourd’hui ? Si sa clause est aujourd’hui de 111 millions, la direction nerazzurra juge ce montant insuffisant pour éviter le départ du joueur. Le club cherche à prolonger son joyau ainsi que lui proposer une revalorisation salaire, lui qui touche actuellement 1,5 millions par an. Son nom tourne parmi les cadors européens. Même si le Barça l’apprécie, Beppe Marotta ne le laissera certainement pas partir. Le buteur argentin n’a d’ailleurs jamais évoqué un départ puisqu’il se sent bien à Milan. Après une première saison à neuf buts et deux passes décisives en 35 matchs (dont 17 en tant que titulaire); Lautaro semble s’être adapté à la manière de jouer en Italie.

Il s’est aussi amélioré en italien, même s’il a toujours un peu de mal à le parler. « C’est une langue très difficile à apprendre, je ne parle pas bien italien mais je le comprends de mieux en mieux. » Il a également transformé son alimentation depuis son arrivée dans la Botte. Son entente avec Lukaku fonctionne à merveille. Les deux joueurs sont complémentaires et s’entendent très bien hors du terrain. Il reste encore des détails à perfectionner mais les deux hommes combinent beaucoup et arrivent à se trouver facilement. La saison est encore longue mais les tifosi nerazzurri rêvent déjà de voir leur chouchou soulever un trophée avec le maillot de l’Inter afin que la Toromania s’empare de l’Europe entière.

Frédéric Marjary



Lire aussi