Où en est l’attaque de l’Inter ?

Par Nadhem Korbi publié le 23 Juil 2016
Crédits

laziointer

Au début du mercato, tout le monde s’attendait à voir l’Inter recruter en attaque. Surtout après les départs de Ljajic et Manaj, les solutions se sont encore rétrécies. Mais, pour l’instant, les dirigeants interistes restent calmes et se contentent de faire débarquer Banega et Erkin (annoncés depuis l’exercice précédent) mais aussi Ansaldi et Caprari qui reste en prêt à Pescara. Néanmoins, aucun attaquant n’est dans cette liste ! Il faut dire aussi que Ausilio et compagnie ont aussi quelques problèmes à régler dans la cuisine interne de l’équipe.

Le mystère Jovetic et le cas Icardi

Les soucis avec le Monténégrin ont commencé depuis la saison dernière. Il était écarté du groupe pendant deux mois faute de blessure « selon le club ». En revanche les échos qui sortait d’Appiano Gentile disaient que Mancini ne voulait plus de lui (à cause de sa vie nocturne entre autres). Ce qui rappelle le cas Shaqiri. Mais, pour le moment, Jovetic a encore de bonnes chances de rester à l’Inter la saison prochaine. Il a pris part à la tournée américaine de l’équipe et il a même marqué un but en amical. En ce qui concerne Mauro, la nouvelle d’un éventuel départ avait l’effet d’une bombe ! On ne va en aborder les détails mais si Icardi part, c’est tout le projet de l’Inter qui change de direction. C’est le capitaine, le joueur le plus efficace mais aussi celui qui la plus grande valeur marchande du groupe. L’Argentin est la locomotive qui tire l’équipe vers le haut. Ça serait très dur de le remplacer.

Et si la solution était déjà là ?

Déjà avec tous ces problèmes à gérer, l’Inter a encore besoin d’un ailier. En effet, si on se base sur les schémas appliqués par Mancini, l’équipe évoluera en 4-2-3-1. Le recrutement d’un ailier semble être une obligation. Perisic étant intouchable dans son couloir gauche, c’est sur le côté droit où les nerazzurri ont besoin de se renforcer. Mais le vrai problème de l’Inter, comme nous l’avons évoqué plusieurs fois, reste le milieu de terrain. C’est là que l’équipe manque cruellement de créativité. A part Brozovic, tout les autres ne sont que porteurs d’eau. Mais le Croate est très irrégulier. Il fallait donc renforcer le milieu de terrain interiste avec un joueur dans ce registre là. Chose faite avec l’argentin Banega qui vient de débarquer. Avec un trequartista de ce calibre, la ligne d’attaque ne peut que souffler. Le compatriote d’Icardi évolue dans plusieurs positions au milieu, néanmoins il reste un vrai 10. Son apport offensif sera certainement considèrable. Et la tournée estivale sera là pour le prouver.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

Avatar

Nadhem Korbi

Rédacteur



Derniers articles