L’actu de la Serie A : Giampaolo fait place à Pioli, Di Francesco retourne au chômage et Commisso veut un nouveau stade

Par Aurélien Bayard publié le 09 Oct 2019

Avant de se diriger tranquillement vers les matchs internationaux de la Squadra Azzurra, la vie en Serie A continue avec ses ambitions mais aussi ses mauvaises nouvelles. Revue médiatique de tout ce qui s’est dit, de près et de loin sur notre beau Calcio et sur l’actualité des clubs !

Après #GiampaoloOut, bienvenue au #PioloOut

La victoire au forceps contre le Genoa n’a finalement donné aucun répit à Marco Giampaolo. L’ex-entraîneur du Milan AC était déjà sur la sellette depuis plusieurs semaines et les dirigeants milanais ont décidé d’arrêter le massacre. Raillé sur les réseaux sociaux, l’ancien technicien de la Sampdoria avait en plus enchaîné sur une bourde lors d’une interview à DAZN, croyant que c’était le Genoa qui évoluait à 11 contre 10 la majorité du temps. Il est donc temps de tourner la page et de regarder vers l’avenir. Luciano Spaletti, Stefano Pioli, Rudy Garcia voire Marcelino, tous ces noms ont été évoqués pour prendre la tête du Diavolo mais ce sera sûrement Pioli le grand gagnant. Les supporters ont l’air ravi puisqu’ils ont réussi à faire du hashtag #PioliOut une tendance. Pour le moment, nous buvons le calice jusqu’à la lie en Lombardie…

Ciao Eusebio !

And the winner is … Di Francesco ! Depuis son départ de Sassuolo, le père de Federico a dû mal à trouver un second souffle. Et parce qu’il en fallait forcément un pour démarrer la série des « passera pas l’hiver », le destin a choisi le manager des Blucerchiati. Dommage car la capitale de la Ligurie semblait être une bonne destination pour se refaire la cerise. Mais entre les problèmes de rachat et les problèmes sur le terrain, la situation n’est décidément pas rose au sein de la Doria. Eux-aussi doivent se reprendre pour éviter de retourner en Serie B et voir un Fabio Quagliarella pleurer à la manière d’Angelo Palombo en 2011. Comme chez les rossoneri, Stefano Pioli faisait partie de la shortlist mais va s’engager au Milan AC. Cela se jouera donc entre Giuseppe Iachini et Giani De Biasi. Heureusement que le voisin honni se trouve également dans la même situation…

Commisso veut un nouveau stade

Rocco Commisso, le président de la Fiorentina, s’est entretenu au site ViolaNation.com, et a évoqué le futur à moyen/long terme des toscans. Celui qui dirige aussi les New York Cosmos voudrait offrir un nouvel écrin aux florentins pour accueillir plus de supporters mais aussi augmenter les revenus. Pas de localisation précise, pas d’esquisse, mais simplement l’envie d’aller chercher ni plus ni moins la Juventus en terme de compétitivité. Et il a bien raison de profiter de la bonne humeur actuelle pour continuer à chauffer à blanc des supporters qui commencent à rêver de qualification européenne.

En vrac :

Andrea Bertolacci va retourner à Genova. L’ancien milanais de 28 ans retrouve une région qu’il a bien connu pour avoir déjà porté les couleurs du Genoa CFC. Mais cette fois-ci c’est sous le maillot des doriani.

Ce n’est pas de la Serie A mais pour les joueurs que ce club a apportés, il mérite qu’on s’y intéresse. Le SSD Palermo est actuellement seul en tête après 6 journées et autant de victoire dans le groupe I de Serie D. Siamo Aquile !

Marchisio a fait ses premiers pas de consultant sportif sur la Sky en interrogeant Paulo Dybala après la victoire de la Juventus face à l’Inter. Beaucoup sont déjà sous le charme.

Alban Lafont s’éclate actuellement en Ligue 1 en étant le surprenant dauphin du PSG avec le FC Nantes. Toujours sous contrat avec la Viola, il a déclaré à France Football que « il y a des choses qui m’ont fait très mal, mais je garde certains problèmes personnels pour moi ». Nous verrons bien où les deux équipes finiront dans leur championnat respectif mais Alban semble ne pas vouloir remettre un pied en Italie tout de suite.

Aurélien Bayard



Lire aussi