L’actu de la Serie A : des ultras juventini en prison, une lutte anti-raciste en berne mais active contre le piratage

Par Florian Giunta publié le 20 Sep 2019
drughi Juventus

La vie en Serie A n’est pas de tout repos. Revue médiatique de tout ce qui s’est dit, de près et de loin sur notre beau Calcio et sur l’actualité des clubs !

Douze responsables de groupes de supporters juventini arrêtés et des craintes avant Juventus-Verona

Drughi, Tradizione, Viking et Nucleo 1985 sont des noms de groupes d’ultras bien connus du côté de l’Allianz stadium. Leurs chefs sont en prison. Association de malfaiteurs, extorsion, violences leurs sont notamment reprochés. Cette vaste opération policière est le fruit de quinze mois d’enquêtes que la Juventus soutient. En effet, l’institution a décidé de ne plus accorder de « privilèges » (gestion directe de vente de places surtout) à ces groupes et de laisser faire toute la lumière. Le Président Agnelli ne veut plus de l’omerta et il redoute, comme les autorités policières et judiciaires, le match contre l’Hellas Verona ce week-end et les possibles manifestations de soutien aux individus mis en cause…

La lutte anti-raciste dans la nasse…

Les autorités sportives italiennes s’ingénient à ne pas vouloir voir les évidences. Comme si les cris de singe contre Kessie à l’Hellas et Lukaku à Cagliari n’avaient jamais existé. Le club de Verona est à l’abri de toute poursuite car ni l’arbitre, ni les officiels n’ont officiellement mentionnés d’incidents. Le club lui même avait ajouté de l’indécence à la surdité des gendarmes en twittant : « Des buuu à Kessie ? Peut-être que quelqu’un a été étourdi par les décibels de nos supporters… » Le juge sportif n’a pas non plus semblé utile de sanctionner Cagliari des cris contre Lukaku il y a trois semaines lors du déplacement de l’Inter en Sardaigne… Qui a dit que la Fédération restait inactive ? Le président Gravina a décidé d’une… réunion !

… mais la chasse aux « pirates » est lancée

Une campagne de la Lega, soutenue par les clubs, affirmait que « le piratage tuait le calcio ». La Guardia di finanza italienne a apporté sa contribution en démantelant un réseau permettant l’accès à prix modique des chaînes sportives (Sky, DAZN, Mediaset…). Les chiffres donnent le tournis : l’intervention s’est déroulée dans 25 habitations ou bureaux mettant au jour 183 serveurs, 80 sites liés pour 700 000 utilisateurs. Et ce n’est qu’une partie d’une structure qui réaliserait 60 millions d’euros (seulement en Italie)…

En vrac…

Le doublé récent d’Alfredo Donnarumma contre Bologna suscite l’intérêt. Ses statistiques impressionnent : le joueur de Brescia marque un but toutes les cent minutes et a inscrit 31 buts en 38 parties.

Walter Mazzarri avait annoncé qu’après ses velléités de départ le défenseur Nkoulou aurait à suer afin de retrouver sa place. Mais les failles défensives du Torino (dix buts encaissés en cinq rencontres) et les manquements de Djidji vont entraîner la réapparition rapide du Camerounais sur les feuilles de match.

On savait que le Milan AC et l’Inter étaient raccords pour envisager un projet commun de stade qui ne serait pas un « San Siro réaménagé ». On apprend que les deux clubs souhaitent consulter les tifosi des deux clubs et l’ensemble des Milanais sur le projet architectural.

Le nouveau défenseur uruguayen de la Fiorentina Martin Caceres s’est fendu d’un hommage appuyé à Franck Ribéry : « A 36 ans il te donne encore de l’enthousiasme et c’est le meilleur qui pouvait arriver à l’équipe ».

 

Florian Giunta



Lire aussi