La victoire italienne à l’Euro 2020, une ode au football collectif

Par Hugo Ledroit publié le 23 Juil 2021
Crédits

La victoire de la Nazionale lors de cet Euro 2020 a été le véritable symbole d’un football collectif. Tout au long du tournoi les hommes de Roberto Mancini ont su montrer une véritable solidarité entre eux à défaut d’avoir des vedettes internationales. L’Italie version 2021 est-elle une ode au football collectif ?

L’Italie de Mancini, l’antithèse des grands favoris de l’Euro

Avant le début de la compétition, la plupart des observateurs du football annonçaient plusieurs grands favoris pour la victoire finale. La Belgique après sa troisième place lors du mondial 2018 faisant partie des favorites. Même chose pour le tenant du titre portugais qui présentait une nouvelle grande générations de joueurs accompagnée du quintuple Ballon d’or Cristiano Ronaldo.

L’Angleterre aussi sur sa lancée de 2018 et avec une génération remplie de talents avait des arguments pour être candidate surtout avec un Final Four à domicile. La France championne du monde en titre se présentait comme le futur vainqueur surtout avec le retour de Karim Benzema. Et pourtant tous ces favoris n’ont pu soulever le trophée à la fin le 11 Juillet. Un point commun entre toutes ces grandes sélections ? Un manque clair au niveau du collectif et un style de jeu trop tourné vers le talent de leurs individualités.

Résultat des courses c’est bien la Squadra Azzurra qui a remporté la compétition. La recette ? Un style de jeu bien établi et travaillé depuis trois ans avec des joueurs qui avaient soif de revanche après la désillusion de Novembre 2017. Discrets, les Azzurri se sont préparés durant ces trois années de reconstruction pour l’Euro 2020 avec un objectif d’atteindre les 1/4 de finale.

Une Nazionale sans stars mais avec une équipe

Encore une fois certains observateurs et journalistes doutaient de cette nouvelle Italie de Roberto Mancini. Cette dernière manquerait de stars ou de grands talents. Il est vrai que dans l’imaginaire collectif, l’Italie représente une sélection remplie de grands joueurs comme cela a pu l’être dans les années 1990 et 2000.

Néanmoins si sur le papier cette équipe ne fait pas rêver, sur le terrain c’est autre chose. L’Italie a clairement impressionné tout au long du tournoi. Pour certains ce fut même l’équipe la plus séduisante de l’Euro 2020 bien devant les favoris donnés avant la compétition. Le sens du collectif et de la solidarité ont marqué le monde du football européen et donné une image séduisante de la Nazionale. 

Malgré l’absence de référence internationale, Roberto Mancini a su créer une machine de guerre capable d’atteindre des sommets. Résultats ? Un championnat d’Europe des nations et un record d’invincibilités de 34 matches.

L’Italie symbole d’un football italien moderne ?

D’habitude nous pouvons remarquer que le groupe de la Squadra Azzurra durant une grande compétition est majoritairement composé de joueurs provenant de la Juventus, de l’Inter et du Milan AC. L’Italie de Roberto Mancini est composée elle de joueurs venant de toute la Serie A. Des clubs comme Sassuolo, l’Atalanta, le Torino sont représentés dans ce groupe. A rajouter à cela des « expatriés » jouant dans des grands clubs comme Jorginho ou Verratti complètent ce nouveau visage de la sélection italienne.

Alors que certains pourraient penser que l’absence d’un bloc club en sélection peut être néfaste pour une sélection italienne, l’Italie version Euro 2020 présente une osmose collective. Les joueurs proviennent de plusieurs clubs différents contrairement à ce que l’on a pu voir en Nazionale par le passé.

A noter également le côté séduisant de cette nouvelle Italie qui n’est pas sans lien avec ce qui se passe en Serie A tous les week-ends. Depuis plusieurs saisons des entraineurs comme De Zerbi, Sarri ou encore Gasperini proposent un football de qualité sans avoir de grands moyens financiers. Ce football séduisant est accompagné de bons résultats et a surement du encourager Roberto Mancini d’essayer de copier ce modèle avec les Azzurri. La présence de joueurs en sélection comme Immobile, Berardi ou Locatelli ayant évolué sous ces entraineurs ont facilité cette révolution italienne dans le style de jeu.

 

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Hugo Ledroit



Derniers articles