La Roma retrouve ses cadres

Par Julien Braidotti publié le 22 Juil 2015

as-roma

On peut reprocher beaucoup de choses à Garcia lors de la dernière saison mais si on s’attarde un peu sur le nombre de joueurs qui ont poussé la porte de l’infirmerie, on s’aperçoit que le coach français a dû faire face à des absences de longue durée. Avec le retour de trois de ses leaders, et s’ils reviennent à leur niveau, la Roma peut entrevoir l’avenir avec optimisme.

Kevin Strootman

Son absence a peut-être été la moins « dérangeante » pour l’équipe tant son remplaçant Nainggolan a fait le café sans broncher, et bien serré. 6 mois de convalescence et de doutes plus tard, Strootman semble prêt à reprendre du service et même s’il n’a pas participé aux matchs amicaux, on peut supposer un retour progressif dès le début de saison. Cependant, il faudra sûrement encore patienter quelques mois avant de revoir le Néerlandais à 100 % et en pleine possession de ses moyens, si tant est que son genou le laisse tranquille une bonne fois pour toute. Espérons le pour les Romains car avec Strootman au top, c’est toute l’équipe qui gagne en présence physique, en qualité technique et en sérénité.

Maicon

Tout Maicon qu’il est, il n’a malheureusement plus 20 ans et à force de tirer sur la corde, son genou a fini par craquer au mois de décembre pour dire stop jusqu’en fin de saison. Coïncidence ou pas, c’est à partir de cet instant que la Roma a sombré offensivement. Pourtant, ses remplaçants Torosidis et Florenzi ont assuré l’intérim mais l’expérience, l’assurance et le charisme qu’apporte l’international brésilien sur un terrain ne sont pas donnés à tout le monde. Depuis la reprise, ses pépins physiques semblent derrière lui. Il participe normalement aux entraînements et aux matchs amicaux mais en son absence, un certain Florenzi a pris du galon à ce poste pour en devenir le titulaire. Le vétéran brésilien aura t-il les ressources et l’envie de se battre pour retrouver son niveau et la place qui était la sienne ? Le contraire serait étonnant.

Leandro Castan

L’absence imprévisible du défenseur brésilien (pour cause de cavernome au cerveau) a sans doute été la plus préjudiciable. Pourtant, Garcia et Sabatini avaient prévu plutôt costaud comme 3ème et 4ème défenseur en cas de blessure de leur titulaire, avec les arrivées coup sur coup de M’Biwa et Astori. Malheureusement, aucun des deux n’a réussi à remplacer efficacement celui qui, au cours de l’exercice 2013/2014, a formé avec Benatia l’une des meilleures paires de défenseurs centraux que la Roma ait connu depuis longtemps. Sa grinta, son leadership et sa présence physique sur coups de pied arrêtés ont grandement manqué aux giallorossi. Tout comme Maicon, Castan a également participé aux matchs amicaux de ce début de saison et les signes sont plus que positifs. Le Brésilien n’hésite pas à mettre la tête et se bat sur tous les ballons. Le guerrier est bel et bien de retour pour le plus grand bonheur des tifosi. Malgré tout, Castan devra sans doute se battre pour prouver qu’il mérite de retrouver sa place car M’Biwa semble avoir les faveurs du coach et le jeune Romagnoli est de retour, encore plus talentueux qu’avant son départ.

Julien Braidotti

Rédacteur Roma



Lire aussi