La mission impossible de Cosmi à Crotone

Par Gilbert Simonutti publié le 03 Mar 2021
Crédits

Serse Cosmi fait son grand retour en Serie A ce soir sur le banc de Crotone où il prend la place de Giovanni Stroppa avec pour objectif d’essayer de maintenir le club calabrais dans l’élite. Une mission quasi impossible vue la situation désespérée au classement.

Dernier du classement avec seulement 12 points, 8 de retard sur le premier non relégable, 18 défaites en 24 matchs, 57 buts encaissés, les chiffres sont implacables pour Crotone cette saison et son président Gianni Vrenna n’avait pas d’autre choix que de se séparer de Giovanni Stroppa, l’homme de la seconde montée. La dernière défaite à domicile contre Cagliari (2-0) a donc été fatale pour l’ancien milieu de terrain qui ne semblait plus avoir l’équipe en main. Pour le remplacer, après de nombreux contacts dans un laps de temps réduit, Vrenna a décidé de faire appel à Serse Cosmi qui retrouve donc la Serie A 8 ans après l’avoir quitté. Pas le premier choix du président calabrais qui avait pensé surtout à De Rossi et Bucchi, le natif de Pérouse a néanmoins su convaincre les dirigeants des Pitagorici de lui confier cette tache extrêmement ardue.

Opération coup de poing

A 62 ans, Cosmi fait donc son grand retour dans un championnat qu’il connait bien pour y avoir entraîné entre autre Perugia, Udinese, Livorno et Siena lors de son dernier passage en 2012. Homme a poigne avec une forte personnalité, il peut être l’entraîneur idéal pour un groupe qui a besoin d’un électrochoc. Sous contrat jusqu’en juin prochain avec une option en cas de maintien, Serse Cosmi doit mener une opération coup de poing. En terme de jeu, Crotone n’est pas à la ramasse. L’équipe se crée des occasions et est même plutôt agréable à voir jouer. La phase défensive est quant à elle catastrophique ce qui plombe toutes possibilités de bons résultats. Un gros travail devra être fait à ce niveau là mais le temps à disposition pour travailler sur le fond est faible. Cosmi, qui a dirigé son premier entrainement hier, doit déjà emmener son équipe à Bergame pour y affronter l’Atalanta ce soir. Une entrée en matière particulièrement difficile face à l’une des meilleures équipes du championnat avec un risque élevé d’imploser.

Le match de la dernière chance dimanche

En vieux briscard, le nouveau coach de Crotone n’y prête pas attention et se focalise déjà sur le match de la dernière chance qui aura lieu le weekend prochain à domicile contre le Torino, actuel premier non relégable. Une rencontre couperet qui pourrait soit enterrer définitivement tout espoir de maintien soit lancer une dynamique positive qui pourrait, allez savoir, se conclure par un autre maintien miracle comme lors de la saison 2016-17 avec l’actuel coach du Torino, Davide Nicola, sur le banc. Les ingrédients seront les mêmes qu’à l’époque : orgueil, volonté et beaucoup de travail. Un peu de chance et de croyance aussi vu la situation et l’obligation d’obtenir environ 25 points en seulement 14 rencontres. Mais tant que la relégation n’est pas mathématique, l’espoir fait vivre et Cosmi espère bien réalisé à Crotone le plus bel exploit de sa carrière.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles