La défense italienne, monument en péril !

Par Max Miotto publié le 27 Mar 2018
Crédits

« En ne prenant que les joueurs nés entre 1984 et 1995, nous avons seulement Bonucci. En 10 ans, aucun bon défenseur n’a été lancé ». La phrase est signée Giorgio Chiellini dans les colonnes du Daily Mail quelques mois seulement après l’élimination de l’Italie face à la Suède en barrage de Coupe du Monde. Si elle a de quoi choquer, elle met surtout en lumière une question quasi sans précédent dans l’histoire du football italien : quel avenir pour la défense azzurra ? Car oui, ces dernières décennies, les tifosi ont pris l’habitude de voir les légendes vieillissantes être remplacées par d’autres en devenir. Comme une sorte de passation de pouvoir naturelle entre l’ancienne et la nouvelle garde. C’est ainsi qu’on a pu dire adieu à Baresi en se consolant avec Maldini et Costacurta, et ainsi de suite avec les Cannavaro, Nesta jusqu’à ce que l’incroyable trio juventino Barzagli – Bonnucci – Chiellini ne prenne le flambeau. Mais avec l’annonce du départ à la retraite de Barzagli et l’âge avancé de Chiellini, il est maintenant urgent de s’interroger sur leur succession.

Un point sur la situation actuelle

Des 3 mousquetaires qui ont tenu pendant si longtemps la défense de la Nazionale, il n’en reste déjà plus que deux. Âgé de 36 ans et fort d’une carrière victorieuse, Andrea Barzagli a décidé de raccrocher les crampons à la suite de la rencontre retour face à la Suède. Si Giorgio Chiellini est encore de l’aventure, son âge ne lui permet pas de s’inscrire dans la continuité, d’autant plus qu’il est blessé pour ce rassemblement. D’ici la prochaine compétition internationale (Euro 2020) il cumulera 35 années et sera alors plus proche d’une fin de carrière, à l’instar de Barzagli cette saison. Enfin, Bonucci a encore quelques années devant lui et restera probablement comme le dernier des mousquetaires. D’ici là, ces deux hommes auront la lourde tâche de laisser la charnière centrale italienne entre de bons pieds, sous peine de dire définitivement adieu à cette identité italienne que Cheillini annonce déjà comme « perdue lors de ces 10 dernières années« .

Quelles perspectives d’avenir ?

Si la charnière Chiellini-Bonucci devrait encore tenir jusqu’au prochain Euro, il s’agira d’ores et déjà pour le futur sélectionneur de préparer l’avenir à ce poste. A l’heure actuelle, trois jeunes défenseurs semblent tirer leur épingle du jeu : Romagnoli, Rugani et Caldara. Tous âgés de 23 ans ils incarnent, à court terme, l’avenir de la Nazionale. Alessio Romagnoli, titulaire au Milan AC depuis 3 saisons semble être la seule certitude parmi les 3 jeunots. Déjà plébiscité alors qu’il évoluait avec la primavera de l’AS Roma, il ne cesse de progresser année après année et son association avec Bonucci cette saison semble l’avoir enfin amené à maturité. Une progression constante qui devrait, selon toute vraisemblance, le guider vers un poste de titulaire en Nazionale. Pour les deux autres en revanche, le doute est permis. Concernant Daniele Rugani, sa présence à la Juventus depuis 3 saisons – avec 15 apparitions minimum chaque année – devrait faire de lui un élément de confiance. D’autant qu’avec le départ de Bonucci et l’âge avancé de Barzagli, il aurait pu s’installer progressivement comme le complément de Chiellini. Mais c’est finalement Mehdi Benatia qui a convaincu Allegri d’en faire son titulaire. Quant à Caldara, ses bonnes prestations avec l’Atalanta lui ont permis de rejoindre la Juventus l’été prochain mais on demande encore à voir ce que cela donnera dans un grand club.

De toute évidence, ces 3 joueurs là ne suffiront pas à assurer une pérennité défensive à notre Nazionale. Chiellini a donc toutes les raisons d’être inquiet. Pour l’Italie, il s’agira de rapidement retrouver son identité qui a fait son histoire et ce qu’elle représente aujourd’hui dans le paysage footballistique mondial. En ce sens, ne faudrait-il pas s’interroger sur la présence d’un seul et unique défenseur central italien (Chiellini) titulaire parmi les 5 premiers de notre championnat ? A méditer..



Avatar

Max Miotto

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.

Inscription effectuée :)