La Coppa, une superbe opportunité pour la Fiorentina

Par Tristan Pubert publié le 17 Jan 2019

Qualifiée pour les quarts de finale de la Coppa où elle affrontera l’AS Roma, la Fiorentina a l’opportunité de vivre une seconde partie de saison alléchante. L’idée n’est pas de dire que les toscans vont gagner cette compétition mais plutôt les apports positifs que pourrait avoir un bon parcours en Coppa sur l’équipe et d’une manière générale le club. Une équipe qui n’a pas vraiment convaincu lors de la première partie de saison et qui a encore tout à prouver. Cette Coppa arrive donc comme une magnifique opportunité pour la Viola et notamment ses tifosi, en recherche de moments forts et d’émotions.

Enjoliver cette deuxième partie de saison

Dispensée de compétition européenne depuis deux saisons maintenant, la Fiorentina vit des dernières années moroses. Le club n’a plus gagné de trophées depuis 2001 et cette Coppa Italia justement. Depuis trois ans, les saisons se ressemblent pour la Viola qui termine toujours entre la 5è et la 8è place. Actuellement 10ème de Serie A, les Florentins ne sont toujours pas assurés d’être européens la saison prochaine et livreront un duel acharné pour la 6è place avec la Sampdoria, l’Atalanta, le Torino ou encore Sassuolo.

Cette Coppa apparaît comme une réelle opportunité pour la Fiorentina. Tout d’abord, il est important pour une équipe de sortir en quelque sorte de la routine du championnat et d’ainsi jouer sur plusieurs tableaux.

Ce groupe est très jeune avec une moyenne d’âge de 24 ans ce qui en fait l’équipe la plus « jeune » de Serie A. Vivre des matchs à enjeu direct, permettant de forger un mental quoi qu’il arrive leur servira. Que ce soit en Europe ou comme ici en coupe nationale, les rencontres à élimination directe apportent un surplus d’émotions, d’adrénaline. Pour les jeunes florentins comme Chiesa, Simeone ou Lafont, ces matchs vont leur permettre de progresser mentalement et de prendre de l’expérience nécessaire pour la suite de leur carrière.

Enfin, la Fiorentina reste malgré tout un grand club italien qui doit revivre des grands moments, club où le romantisme et la passion cohabitent parfaitement. Les tifosi florentins le méritent aussi lorsque l’on voit leur soutien apporté chaque week-end.

Gagner la Coppa, possible ou utopique?

Mais maintenant, la question de savoir si la Viola est réellement capable d’aller au bout de cette compétition. Les six grandes écuries italiennes sont toujours en lice : le Milan AC et le Napoli s’affronteront, l’Inter et la Lazio aussi, la Juventus face à l’Atalanta et enfin la Roma qui affrontera justement la Fiorentina (le 30 janvier). Et forcément, la tache ne s’annonce pas simple. Sachant que si les florentins passent les ¼ face à la Roma, une demi-finale face à la Juventus pourrait les attendre.

Cependant, mise à part le Milan et l’Atalanta, les cinq autres équipes évoluent encore sur le plan continental. La Juve et la Roma justement en Champions League, la Lazio, le Napoli et l’Inter en Europa League. Un argument qui n’est pas à négliger et qui va plutôt en la faveur des florentins. Car forcément, leur calendrier sera moins chargé que ces équipes et du turnover viendra peut être rééquilibrer le rapport de force. La Roma affrontera seulement deux semaines après Porto en 1/8ème de Champions League, autant dire qu’il est fort probable de voir une équipe romaine moins concernée par cette Coppa. La Juventus reste logiquement la grande favorite sur le plan national de manière générale mais sur un match tout est possible, de nombreuses équipes l’ont démontré.

Une chose est certaine, la Fiorentina devra jouer cette compétition à fond car cela va dépendre tout d’abord d’elle même avant des autres. Les florentins malgré un début de saison en deçà, ont des armes pour rivaliser avec les grandes écuries italiennes. Si les hommes de Pioli s’en donnent les moyens, alors rien est impossible.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi