Juventus, un manque à combler

Par Joseph Cocilovo publié le 18 Jan 2017
Crédits

Juventus
Si la défaite face à la Fiorentina vient rappeler que tout le monde peut la vaincre, la Juventus n’en reste pas moins une formidable machine à gagner sur son territoire national. En coupe d’Italie ou en Champions League en revanche, il est un peu trop tôt pour se faire une réelle idée, les choses sérieuses ne faisant que commencer. En Europe, la Juve est sortie 1ère d’un groupe piège en ne concédant aucune défaite. Elle affrontera donc le FC Porto, un adversaire coriace mais à sa mesure, avec l’avantage de recevoir au retour. Mais les grandes échéances approchent à grand pas, et il est légitime de se demander si l’effectif parviendra à suivre le rythme. Elle n’est vraiment pas épargnée par les blessures, et même si quasiment tous les joueurs reviennent peu à peu, le risque de voir une équipe décimée en cette seconde partie de saison est non-négligeable pour le staff turinois. Dans cette situation, la solution la plus efficace est de doubler voire de tripler tous les postes, ce qui n’est pas le cas partout actuellement. Où est-ce que le bât blesse ? Quel poste doit impérativement être renforcé ?

En défense, le danger vient des côtés

Tout d’abord, au but. Buffon est indéboulonnable. Neto, lui, fait le job lorsqu’il est titulaire. L’urgence n’est pas à ce poste. C’est plutôt en défense qu’un renfort est nécessaire. Mais en premier lieu, il y a une variable à prendre en compte. Le changement régulier de schéma de jeu. Passer d’un 3-5-2 à un 4-1-2-1-2 implique une restructuration défensive. Dans le premier cas, ces 3 centraux purs qui constituent la charnière centrale. Il est donc important que leur vocation soit concentrée sur l’axe. Et dans l’effectif bianconero, 5 joueurs remplissent ce rôle : La BBC évidemment, mais également Rugani et Benatia (qui est parti à la CAN). Le bilan est inquiétant, chacun de ces joueurs a été au moins une fois out cette saison.

A ce poste, une recrue ne serait pas forcément fondamentale, mais apporterait une sécurité bénéfique, autant mentalement que physiquement. Mais là où la Juve a une vraie carence, c’est avec ses latéraux. Actuellement, Allegri ne dispose que de 3 véritables latéraux. Alex Sandro à gauche, Lichtsteiner et Cuadrado à droite. Dani Alves est forfait et Patrice Evra devrait probablement quitter la Juve cet hiver. 3 joueurs pour 2 postes, c’est trop peu, un turn-over est quasiment impossible et la fatigue accumulée pourrait être fatale. Si à droite, le Suisse et le Colombien peuvent tenir jusqu’au retour de Dani Alves, à gauche, une recrue est impérative. Même si dans le 4-1-2-1-2, Chiellini peut prendre le rôle de latéral gauche, le besoin est réel et Sandro ne sera sans doute pas capable d’enchaîner les matchs jusqu’en mai.

Effectif juventus

Au milieu, Rincon sera-t-il suffisant ?

La Juventus peut se targuer d’avoir un des meilleurs milieux d’Europe. Les titulaires Marchisio, Pjanic et Kedhira tournent à plein régime. L’Italien est le grand artisan du succès turinois. Ils ont également la chance d’avoir une pléthore de suppléants. Avec pas moins de 6 milieux remplaçants (en y incluant Cuadrado), le problème n’est clairement pas quantitatif mais plutôt qualitatif. Tout d’abord, Lemina, qui est parti à la CAN, aura sûrement besoin de repos à son retour, tout dépendra des résultats du Gabon. Mais outre son absence, son début de saison n’est pas sensationnel, des performances en demi-teinte, et un mental pas toujours digne de la Juventus. Sa présence n’est à prendre en compte que pour des matchs de faibles importances, et non pas pour les matchs couperets.

Le constat est le même avec Hernanes, ses prestations sont clairement en deçà de ce qu’il pouvait montrer à la Lazio. Dernier choix d’Allegri, il n’entre en jeu qu’en ultime recours. Donc, tout comme Lemina, sa présence n’apporte aucun poids à l’effectif de la Juve. A contrario, Sturaro, Asamoah et Cuadrado apportent une réelle plus-value au milieu de terrain. Leurs performances sont solides, et leurs entrées en jeu peuvent changer un match. Exactement ce qui est demandé à un remplaçant. Quid de Rincon ? Première recrue de la Juve cet hiver, il n’a pour l’instant joué qu’un petit bout de match, mais son passé au Genoa laisse présager une deuxième partie de saison intéressante pour le Vénézuélien. En conclusion, si les postes sont doublés, les énigmes Lemina et Hernanes sont à prendre en compte, et une recrue, plutôt à vocation offensive, serait un filet de sécurité appréciable, mais n’est pas une absolue nécessité.

https://youtu.be/Oe4t0_e0O2A

En attaque, rien ne presse

Offensivement, la Vieille Dame n’a pas vraiment à s’inquiéter. Higuain est en forme, Dybala revient de blessure et monte en puissance, Mandzukic est bien plus qu’un joker de luxe, il a même prouvé qu’il pouvait assumer un rôle de titulaire. Pjaca, lui, a été longtemps blessé mais a de belles perspectives d’avenir, il aura sûrement un rôle important à jouer. Et puis bien sûr, il y a toujours le polyvalent Cuadrado, capable d’évoluer en avant-centre. Une recrue n’est pas vraiment à l’ordre du jour en attaque, mais si une belle occasion s’offre à la Juve, rien n’est impossible. En conclusion, l’effectif actuel de la Juventus est très bon. Néanmoins, lorsque l’on joue sur plusieurs tableaux, il est nécessaire d’avoir une profondeur de banc conséquente pour rester compétitif toute la saison. Une ou deux recrues sont donc impératives, surtout en défense, si la Juve veut arriver à conclure son exercice les mains pleines de trophées.

https://youtu.be/ebWcUZ7X_Vo




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Nous félicitons l’Inter », Giorgio Furlani

« Je veux gagner des trophées avec la Juve », Dusan Vlahovic

Fabio Cannavaro justifie son choix pour l’Udinese

« L’objectif est d’obtenir le meilleur résultat », Massimiliano Allegri

Ibrahimovic propose Xavi Hernandez au poste d’entraîneur du Milan AC

Avatar

Joseph Cocilovo

Rédacteur



Derniers articles