FIFA 17 : Les joueurs de la semaine 20

Par Jérémie Panizzoli publié le 02 Fév 2017

Fifa17

Giorgio Chiellini

Le monstre de la semaine est laché. Monstrueux avec un 92 de défense mais également 89 de physique, ce bon vieux Giorgio est encore rapide avec 75 de vitesse. Si le reste en passe, tir et dribble sont tout juste au dessus de 50, les points forts de Chiellini font de sa carte boost, un véritable sésame.

Stefano Sorrentino

Évidemment, le portier du Chievo n’est pas le gardien le plus apprécié sur FIFA 17. Cependant, le match héroique de samedi dernier sur le terrain de la Lazio n’est pas passé inaperçu. 83 de général, une base solide de 84, 86,85 en plongeon, jeu à la main, réflexes et position, pas mal pour un gardien toujours présent malgré les années qui passent…

Joao Mario

Le joueur complet par excellence. L’interiste décisif face à Pescara est logiquement récompensé par une carte boost. Technique (87 de dribble et 86 en passe), physique 78, il est bon devant le but 80 de tir, il peine legerement sur la défense 74 et la vitesse 78. Mais à 85 de général, cela ne se voit presque pas.

Luis Muriel

De base, l’attaquant colombien est un régal pour les amateurs de FIFA. En le récompensant de son splendide doublé de dimanche dernier face à l’AS Roma par une carte spéciale, EA Sports va régaler les fans du joueur. Très rapide avec 91 de vitesse, belle frappe 80, il envoie du lourd avec son 87 de dribble. Certes, son physique est faible avec 70 mais il compense avec un 72 de passe qui donne une valeur générale de 81 pour le joueur de la Sampdoria.

Diego Falcinelli

Nouvel attaquant pour les amateurs des joueurs Silver. Auteur d’un magnifique hat-trick avec Crotone face à Empoli, l’attaquant italien est justement auréolé d’une carte boost. 74 de général mais aussi en vitesse, 77 de dribble, 72 de physique et 80 de tir, des stats correctes digne d’un joueur OR lambda…

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]