Comment jouera l’AS Roma sans Mohamed Salah ?

Par Herman Ahouande publié le 04 Déc 2016
Crédits

AS Roma

Avec 8 buts et 5 assists en 14 matches, Mohamed Salah est l’un des joueurs les plus décisifs de la Serie A. Ses accélérations et ses dribbles à donner le vertige sont autant de qualités qui font larmoyer les Giallorossi à l’idée de sa participation à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. La CAN démarre dans plus d’un mois mais l’AS Roma doit déjà se passer des services de son ailier, touché à la cheville droite. La pilule est d’autant plus amère car, hormis les rencontres qu’il va manquer en janvier-février (contre l’Udinese, Cagliari, la Sampdoria, la Fiorentina et Crotone), le natif de Basyoun ne disputera pas le derby de Rome ainsi que les chocs contre le Milan et la Juventus. Une situation qui presse Spalletti à faire recours à des solutions à court et à moyen terme.

Un Pharaon pour un autre ?

La solution la plus simple à mettre en branle est le poste pour poste. On pense en l’occurrence à un remplacement entre ‘’Pharaons’’, ce qui permettrait à El Shaarawy d’avoir sa chance comme il y a à peu près un an. Le Faraone formera dans ce cas le trio offensif avec Perotti et Dzeko. Difficile de donner vie à ce scenario pour le derby, vu la condition physique de l’ancien milanais. L’alternative pour cette première option se nomme alors Juan Manuel Iturbe qui n’a toujours pas justifié les 30 millions d’euros décaissés pour son transfert. L’international paraguayen n’a disputé que 38 minutes en Serie A cette saison. De plus, l’importance du derby et des rencontres du mois de décembre peut amener Spalletti à miser sur une autre stratégie. Une variation tactique pourrait alors s’imposer.

Défense à 3 ou à 4 ?

La deuxième solution envisageable pour Luciano Spalletti à court terme est d’ordre tactique. L’entraineur toscan pourrait ainsi s’appuyer sur un 3-4-2-1 comme on le verra probablement contre la Lazio. Avec cette option, c’est Fazio qui fera son entrée dans le onze de départ aux côtés de Manolas et Rüdiger en défense.

AS Roma (3-4-2-1) : Szczesny ; Rüdiger – Manolas – Fazio ; Bruno Peres – De Rossi – Strootman – Emerson ; Perotti – Nainggolan ; Dzeko.

Autre hypothèse mais plus probable en cours de jeu, l’apparition de Totti. L’entrée en scène du Capitanissimo écarterait Fazio et donnerait lieu à un 4-3-2-1, avec justement Totti et Perotti en soutien de Dzeko. Bruno Peres, Emerson et Nainggolan descendraient alors d’un cran.

Vivement le mercato !

En cas d’échec avec ces deux premières possibilités, la Louve se verrait dans l’urgence d’intervenir lors du mercato hivernal. Le casting a d’ailleurs débuté et les pistes les plus chaudes conduisent à Depay, El Ghazzi et Defrel. Cette dernière semble la plus difficile en raison du statut de l’attaquant français. Les chances de voir Sassuolo, miné par les blessures, se séparer de son meilleur buteur sont infimes. Situations quasi similaires et plus abordables en revanche pour les deux hollandais en difficulté avec leurs clubs respectifs. Les dirigeants romains négocieraient même avec ceux de Manchester United pour un prêt de Depay, avec option d’achat. La concurrence amène la Louve à garder un œil sur des joueurs comme Xherdan Shaqiri ou Papu Gomez. Mais il reste encore du temps avant l’ouverture du marché des transferts toujours aussi imprévisible. Les prochaines semaines s’annoncent en tout cas décisives à Trigoria.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles