Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Riccardo Marchizza

Par Ben Soffietti publié le 21 Oct 2020

Nous continuons de dérouler le classement Tutto Mercato Web des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. À la 33ème place, nous retrouvons Riccardo Marchizza, défenseur prêté pour une deuxième année au Spezia Calcio.

Date de naissance : 26 mars 1998
Poste : défenseur central / latéral gauche
Club actuel : Sassuolo, en prêt au Spezia Calcio

Formation chez les Giallorossi

Né dans la capitale en 1998, Riccardo Marchizza rejoint les jeunes de la Louve en 2006, en provenance du petit club de Tor Lupara, situé dans la circonscription de Fonte Nuova, au nord-est de Rome. Les Giallorossi vont former, façonner ce jeune défenseur pendant près de onze ans jusqu’à son unique apparition avec l’équipe première, en 2016.

Avant ça, le grand défenseur s’impose chez les jeunes giallorossi. Costaud et adroit dans la relance avec son pied gauche, Marchizza fait le plein de trophées avec la Primavera. Champion d’Italie d’abord, en 2016, en défense centrale, aux côtés d’Elio Capradossi, de deux ans son aîné. Un succès en demi-finale contre l’Inter (3-3) lors de laquelle Marchizza inscrit son tir au but et une victoire au bout du même exercice en finale contre la Juventus (1-1). Le jeune numéro 5 rate ce coup-ci sa tentative, mais il réalise une belle saison, ce qui lui permet d’être dans l’équipe Primavera de l’année. Dans la foulée, les Romanisti remportent la SuperCoppa Primavera contre l’Inter (4-0) et ils soulèvent également la Coppa Italia Primavera la saison suivante. Une finale contre le Virtus Entella lors de laquelle Marchizza est décisif, puisque son pied gauche fait mouche au match à l’aller et au match retour, à chaque fois sur pénalty (3-1).

À la découverte de la Serie B

Après deux saisons pleines en Primavera et une première apparition en Europa League de quelques minutes contre l’Astra Giurgiu, Marchizza attire les convoitises de plusieurs clubs de Serie A qui souhaitent miser sur cet international U19. Sassuolo rafle la mise pour 2,5 millions d’euros. Marchizza quitte sa ville natale direction l’Émilie Romagne. Une destination qu’il n’aura pas bien le temps de découvrir puisque les Neroverdi le cèdent immédiatement en prêt à Avellino puis Crotone.

En deux ans, le défenseur est titularisé une trentaine de fois et gagne en expérience dans un championnat physique et exigeant. Entre les deux saisons, ils s’envolent avec les U20 italiens direction le Mondial en Corée du Sud. Aux côtés de Barella, Orsolini ou encore Di Marco, Marchizza remporte la médaille de bronze. Une compétition au goût amer toutefois pour le natif de Rome puisqu’il ne joue que le match d’ouverture et le match pour la 3ème place, barré au cours de la compétition par la charnière Romagna-Coppolaro.

Dans le grand bain

Après ces deux prêts, Marchizza atterrit dans un troisième club. Ce coup-ci, direction l’est de la Ligurie, au Spezia Calcio. Et par chance, le défenseur, âgé alors de 21 ans, participe à la plus belle saison de l’histoire du club avec la montée en Serie A. Avec les Aquilotti, Marchizza découvre un nouveau poste. Barré par son ancien coéquipier de la Primavera, Capradossi et par l’expérimenté Terzi, le défenseur bascule de l’axe au couloir gauche sur une idée d’Italiano. C’est à ce poste qu’il dispute la plupart de ses 23 matchs de Serie B. Malgré son physique robuste plutôt avantageux à un poste axial, il réalise de bonnes performances et participe à la belle saison des siens. Mais là encore, une montée saupoudrée de frustration puisque blessé, il ne prend pas part aux play-offs et assiste en retrait à l’exploit des Spezzini.

Cependant, cette blessure ne dissuade pas Sassuolo de se séparer du joueur. Le contrat de Marchizza est prolongé jusqu’en 2025, mais le défenseur restera une année supplémentaire à l’ASC. Une situation dont il s’est réjoui : « Pour moi revenir est un motif de bonheur, c’est la chose que je voulais depuis la saison dernière, surtout pour le rapport qui s’est instauré avec mes partenaires et les tifosi. ». Avant la trêve internationale, contre le Milan AC (0-3), il a disputé son premier match de Serie A, au poste de latéral gauche. Avec un peu de chance, s’il parvient à s’imposer cette saison avec le promu, le désormais international espoir pourrait confirmer cette 33ème place.

Retrouvez les derniers articles sur les jeunes italiens :
Numéro 34 – Antonio Candela
Numéro 35 – Federico Dimarco
Numéro 36 – Federico Bonazzoli
Numéro 37 – Simone Lo Faso
Numéro 38 – Alessandro Cortinovis
Numéro 39 – Manolo Portanova
Numéro 40 – Emanuel Vignato

Ben Soffietti

Rédacteur



Lire aussi