Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Mattia Seno

Par Florian Giunta publié le 09 Déc 2018

On continue de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 jeunes italiens les plus prometteurs. Né à Mestre, dans la banlieue de Venise, il arrive tout droit du Genoa et évolue actuellement en Série D à Campodarsego à qui il est prêté. Il se nomme Mattia Seno et il est 83ème.

Date de naissance : 29 mai 2000

Position : Défenseur central

Club actuel (2018-2019) : Campodarsego, Série D

Après avoir joué une saison pleine chez les U17 du Genoa et 22 matchs avec la Primavera des Grifoni l’an dernier, l’autre club de Genova a décidé de le prêter. A Campodarsego cette saison, il en est à 14 matchs (1 but) dont un en coupe d’Italie. Il est un titulaire indiscutable : il a joué les 90 minutes des 10 matchs de championnat sur les 13 disputés. Pourtant, il n’était pas attendu. Suite à la blessure d’un joueur de l’effectif, « c’est une opportunité que nous avons prise au vol, on avait besoin d’une alternative et d’un jeune » explique le directeur général du club. La dernière rencontre contre Sandona il l’a joué à gauche. Le directeur sportif loue d’ailleurs sa polyvalence : « c‘est un défenseur central mais il peut aussi jouer comme latéral sur les deux côtés« .

Le staff de Campodarsego perçoit Mattia comme une réelle valeur ajoutée, en particulier pour faire progresser les autres jeunes du club.  Sidio Corradi, longtemps un cadre du secteur jeune du Genoa va dans ce sens : « C’est un excellent défenseur tant physiquement que techniquement« . Ceux qui le connaissent bien ont un bémol : son caractère qui peut lui nuire. Au Genoa, on lui reproche ses nombreuses expulsions.

C’est peut-être ce caractère qui ne lui a pas permis de percer dans les sélections nationales de jeunes. 5 sélections en U16 et 1 but. Il n’a pas été sélectionné depuis novembre 2015. Beaucoup de jeunes nés en 2000 ont un parcours plus ronflant… « Quand on veut jouer au foot on doit accepter les critiques. On a toujours besoin de s’améliorer » renchérit Corradi. Que la Serie D aide Mattia à gommer ces aspérités et on le verra courir bientôt au Marassi…

 

Florian Giunta



Lire aussi