Jeunes Italiens, l’avenir est à vous : Matteo Pessina

Par Kévin Gasser publié le 18 Fév 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 61e place, nous retrouvons Matteo Pessina, milieu offensif de l’Hellas.

Date de naissance : 21 avril 1997

Poste : milieu offensif

Club actuel (2019/2020) : Hellas (prêté par l’Atalanta)

Première saison pleine en Serie A et premiers coups d’éclat

Samedi 8 février, l’Hellas inflige une défaite pleine de panache à la Juventus (2-1) après avoir été menée. La faute, entre autres, au maître à jouer de l’équipe de Vérone : Matteo Pessina. Ce gaucher d’1,83m, dont le modèle est Toni Kroos, est l’un des principaux artisans du très bon début de saison de l’Hellas (6e de Serie A avant la 24e journée). « Une soirée inoubliable. Battre Cristiano Ronaldo, un des joueurs les plus influents au monde, ça fait plaisir », se réjouit le milieu de terrain dans une interview de la Gazzetta dello Sport publiée le 15 février. Le natif de Monza (Lombardie) profite de cette période faste, lui qui a connu les écueils habituels des espoirs italiens : prêts successifs et difficultés à se faire une place en Serie A.

Formé dans le club de Monza jusqu’en U19, Matteo Pessina est recruté à l’âge de 16 ans par le Milan AC, à l’été 2015, contre 20 000 €. Immédiatement prêté à Lecce (Serie C), jamais le milieu ne parvient à s’imposer en équipe première avec 204 minutes de temps de jeu. Il faut attendre la saison suivante (2016/2017), avec un prêt à Côme (Serie C), pour que Pessina dévoile l’étendue de son potentiel. 41 matchs disputés toutes compétitions confondues, 9 buts et 5 passes décisives. Dans le même temps, le milieu offensif s’impose comme un joueur clé de la Nazionale U20. Doté d’une belle qualité de passe, ambidextre, et généreux dans ses efforts, Pessina tape dans l’œil de l’Atalanta qui le recrute à l’été 2017 contre un peu plus d’1,5 M€. Il suit la préparation avec son nouveau club puis les dirigeants la Dea le prêtent à La Spezia (Serie B) avant la fin du mercato estival. Pessina continue à se faire les dents dans ce club où il occupe une position plus reculée sur le terrain : milieu central voire milieu défensif. Titulaire indiscutable, il inscrit cette saison-là 2 buts et délivre 3 passes décisives.

De retour à l’Atalanta, Matteo Pessina espère apprendre de son entraîneur. « Gasperini est doué pour tirer le meilleur de ses joueurs. J’espère que je pourrais avoir la même trajectoire que Bryan Cristante », confie le milieu de terrain en octobre 2018. Mais, avec un temps de jeu de 224 minutes en Serie A, Pessina ne réussit toujours pas à se rendre indispensable. Prêté cette saison à l’Hellas, il a enfin le sentiment d’être apprécié à sa juste valeur. « Ivan Juric ne regarde pas la carte d’identité. Si tu le mérites, tu joues », a-t-il lâché dans une interview la semaine dernière.

Pornhub et mercato

A 22 ans, Matteo Pessina a franchi un pallier. En juillet dernier, l’international espoir a fait parler de lui en arrivant à son stage de pré-saison avec l’Atalanta équipé d’un sac Pornhub signé par plusieurs stars du porno. C’est toutefois son talent qui a éclaboussé la Serie A cette saison et non le buzz. Dans une équipe au style de jeu défensif (4e meilleure défense avec 24 buts encaissés) et à l’attaque discrète (13e attaque), Pessina fluidifie les transitions offensives de son équipe et se rend aussi décisif (3 buts inscrits). Si l’option d’achat a été fixée à 4,5 M € pour l’Hellas, les dirigeants de l’Atalanta avaient anticipé l’éclosion du milieu de terrain en se laissant la possibilité de le racheter contre 500 000 €. Nul doute que le club de Bergame va lever cette option de rachat pour – peut-être – capitaliser sur un joueur qui intéresse actuellement l’Inter, le Napoli, le Milan AC et la Fiorentina.

Kévin Gasser

Rédacteur



Lire aussi